logo Le moteur de recherche de la télé

20 : Journal national


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 19h30 sur France 3

–  A Marseille, le port est bloqué, les passagers ne peuvent plus traverser la Méditerranée, les marchandises non plus, les camions sont arrêtés sur le bas-côté. Ce patron envoie une centaine de remorques par semaine vers le Maghreb en temps normal mais là, il en est loin.
– D'habitude, il y a des remorques, il y a des activités. Actuellement, on perd plus de 50% de notre chiffre d'affaires, notamment à l'international.
– Action coup de poing aussi à Nantes, le dépôt de bus et de tramways de la société de transports publics de la ville est bloqué.
– Nous respectons ceux qui travaillent, on ne les empêche pas d'aller prendre leur service. Par contre, on bloque le dépôt, ça empêche une partie des tramways de pouvoir prendre les rails.
– Au niveau national cependant, il n'y a jamais eu autant de trains en circulation depuis le début de la grève.
– A quoi faut-il s'attendre demain dans les transports en commun pour la journée d'action interprofessionnelle? Léopold Audebert est à la gare Montparnasse. Bonsoir, l'amélioration du trafic se confirme à la SNCF?
– L. Audebert : Il y aura une légère amélioration demain en ce qui concerne le trafic puisque la SNCF a annoncé qu'il y aura 8 TGV sur 10, même chose pour les TER. Pour les Transilien, il y en aura 3 sur 4, pour les Intercités, il y aura 3 trains sur 5. A la RATP également, on annonce une légère amélioration puisque 3 lignes de métro seront ouvertes entièrement avec un trafic normal, la 1, la 14, les deux lignes automatisées, mais aussi la ligne Et puis, pour les autres lignes de métro, le trafic sera plus perturbé, il faudra faire attention à l'horaire d'ouverture des stations et aussi à la fréquence de trains qui sera plus limitée. Pour les usagers du RER A et du RER B, ily aura 1 train sur 2 demain.
– Et ce soir Matignon évalue le coût de la grève à 850 millions pour la SNCF et 200 millions pour la RATP. On s'arrête maintenant sur un effet inattendu de cette réforme des retraites: elle va profiter aux clubs de football. Cela peut paraître anecdotique et pourtant, ces clubs vont faire de grosses économies avec les nouvelles règles, pour les salaires euros brut par mois...