logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 19h20 sur TF1

capture
– Sauf que cette fille te trouble.
– Ouais. Ça me met mal.
– Pourquoi ?
– Je sais pas, c'est bizarre de changer de bord, comme ça.
– On dirait ma grand-mère.
– Avec ce que mon père a fait à ma mère, j'ai dû être dégoûtée des hommes et je me tourne vers les femmes.
– Arrête, c'est des conneries.
– Je sais pas, peut-être que...
– C'est pas parce qu'un homme t'a déçue que tu es attirée par une femme.
– Comment t'expliques ça, toi ?
– C'est comme ça. T'as rencontré quelqu'un qui te plaît. Maintenant, il faut savoir si t'as envie de tenter quelque chose avec elle. Vu ton air d'amoureuse transie, ce serait ballot de la laisser filer.
– Ouais. T'as raison. Je vais l'appeler.
capture
– Supen Mais tu te magnes. Les fadettes de Nogera t'attendent.
– Flore va venir ?
– Je sais pas.
– C'est horrible qu'elle soit pas là.
– Dis ça à maman.
– Tout le monde est là. VOUS POUVEZ com mencer.
– Nous sommes réunis pour honorer la mémoire d'Arnaud Molina. Je vous avais demandé de ne pas venir.
– Je voudrais lui dire au revoir.
– Une autre fois. Votre présence est déplacée. Repartez.
– C'est votre comportement qui est déplacé.
– Elle m'a volé mon mari. Elle a détruit ma famille. (-Laisse, c'est bon.) Vous vous donnez en spectacle.
– Vous n'avez aucune dignité, aucun respect pour ma souffrance.
– Parce que vous avez du respect, On est dans un cimetière, devant la tombe de l'homme que vous prétendiez...
– Je vous interdis de dire ça ! J'ai toujours aimé Arnaud.
– Vous avez refusé que j'organise ses funérailles. Vous m'empêcherez pas de l'enterrer.
– S'il est mort, c'est à cause de vous. Je suis sa femme, la mère de ses enfants, SO l'! unique amour.
– Lâchez-moi.
– Vous n'étiez rien pour lui, qu'une passade sans intérêt. Il allait revenir vers moi. Il savait qui il aimait vraiment.
– Vous êtes folle.
– J'hésite à faire venir un spécialiste pour briefer l'équipe. Un chien lambda, ça vaut entre 200 et 300 euros. T'imagines le fric qu'ils se sont fait ?
– Je suis désolée, j'y arrive pas.
– Qu'est-ce qui se passe ?
– Je peux pas vivre avec cette photo sous les yeux.
– C'est temporaire.
capture