logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 19h00 sur France 5

capture
– Tout le monde le savait, On donne comme élément déclencheur le fait qu'elle soit allée à Toulouse pour soutenir des candidats aux municipales qui vont s'opposer à LREM. Cela fait 6 mois qu'elle annonce qu'elle va faire ça. Ça fait partie de son programme. Au mois d'août, sur Radio-Canada, elle disait qu'elle envisageait de se présenter aux élections présidentielles. Elle n'a jamais quitté le terrain politique.
– Pierre Cohen : La nouveauté, ce sont des critiques particulièrement violentes, voire insultantes, envers la politique environnementale Elle ne le faisait pas avant. Elle mettait en avant son devoir En décembre, elle a expliqué qu'aucun ministre n'était allé à Madrid pour l'ouverture de la COP25.
capture
– S.Tronchet: On ne peut pas dissocier cette évolution de son destin personnel et de la conscience qu'elle en a. Elle n'a jamais caché... Elle avait dit aux membres de son cabinet après l'élection d'E.Macron de ne pas faire les cartons, qu'elle allait rester ici. Elle croyait qu'elle allait se succéder à elle-même dans le gouvernement Macron. Jusqu'à la dernière minute, son nom circule encore dans la composition du gouvernement. Elle se retrouve bon an mal an à ce poste dont elle n'a jamais totalement habité la plénitude. On sait qu'elle espérait malgré tout récupérer ce ministère.
– A.-E.Lemoine: C'était une salle d'attente?
– S.Tronchet: Quand N.Hulot s'en va, elle se dit que son heure est venue. La rupture se fait là.
– Nathalie Schuck : Son ancienne directrice de cabinet au ministère de l'Ecologie, E.Borne, prend le poste. C'est presque une forme d'humiliation pour elle.
capture