logo Le moteur de recherche de la télé

Claudette et Gilles

Bienvenue chez nous


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 18h10 sur TF1

capture
– Et pour débuter, une salade au magret et gésiers de canard, avec une mise en bouche, melon/basilic. Gilles passe au service, et en tant qu'ancien maître d'hôtel, il est à cheval sur la bienséance.
– Les femmes d'abord. Elle m'en voudra pas.
– Bon appétit.
– MERCI.
– Bon appétit à tous.
– C'est délicieux, cette entrée. C'est frais, c'est... On sent vraiment la région.
– Le magret était super.
– Ouais. Franchement.
– La petite touche fraîcheur,
– Oui. Très belle et bonne entrée.
– Gilles, je suis curieux. Ta vie avant ?
– J'ai pris ma 1re affaire en 78. J'ai eu un bar, une brasserie. Les gens étaient contents.
– Et on en profite ce soir. Et puis tu étais marié, alors.
– J'étais marié, oui.
capture
– Et une lumière est arrivée.
– La lumière est presque éteinte.
– C'est pas vrai, Gilles. Elle est bien présente.
– Oui, oui, tu vas voir.
– C'est un pique.
– Après, il fait un câlin.
– Parfois, Gilles dit des choses, on sait pas comment réagir. Ça doit être dans les 2 sens. Je Pense que...
– Elle le remet bien à sa place.
– Quand il faut.
– Mais là, c'est le moment d'aller dresser le plat. Un magret au miel et ses légumes. Et Gilles veille à ce que le service soit parfait.
– Alors, les dames avant.
– T'as retenu la leçon.
– Bonne continuation. C'est bon ?
– Ah, oui.
– Très bien. La sauce au miel...
– On sent la fraîcheur. La cuisson du canard était parfaite.
– La sauce au miel... Je suis pas sucré/salé et elle était très bonne.
– Il a cuisiné comme on le faisait il y a 20 ans. Emincé de la même façon. C'est pas ma façon. Mais c'est très bon et ça reste classique.
– Classique en cuisine, peut-être, mais pas leur rencontre.
– Alors racontez votre rencontre.
– Moi, je regardais sur Internet. Au début, il était pas chaud.
– J'avais peur.
– Tu lui as parlé de ton projet ?
– Tout de suite. On fait vite.
– C'est bien.
– J'ai toujours réussi à réaliser mes rêves. Peut-être un peu sur le tard, J'y suis arrivée quand même.
– Supen C'est rare. Ils ont pas eu une vie rose, et de se relever... C'est chapeau bas.
– Je pense qu'il y a des jeunes qui ont moins de courage que Claudette.
capture