logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 17h45 sur France 5

capture
– Le policier demande "vous voulez qu'on dégaineîî", comme s'il n'y avait pas d'alternative.
– César Roux : En Allemagne, depuis 85, la stratégie de désescalade est inscrite dans le droit. Il y a des agents anticonflits envoyés avant les manifestations pour nouer le dialogue. Ça va être compliqué avec la France?
capture
– Brice Teinturier : Quand vous avez un niveau de radicalisation et d'hostilité comme celui qu'on a en France, c'est compliqué. Ça ne veut pas dire qu'il faut écarter cette solution. Quand vous arrivez à créer de l'échange, du dialogue, il n'y a pas de coup de poing. La radicalisation est peut-être plus forte en France, mais ce n'est pas un argument pour écarter ce qui pourrait permettre de mieux gérer la situation.
– César Roux : Ily a une polarisation des positions?
– Brice Teinturier : Ily a une évolution des Français à l'égard de la police. Ily a une polarisation entre ceux qui voient dans la police uniquement des agents de répression et ceux qui considèrent que leur travail est difficile et qu'on a beau jeu de leur reprocher des violences. Ily a une polarisation des syndicats. Ils devraient accepter comme légitime le discours qui est tenu par leur ministre. En réalité, ils le prennent comme quelque chose d'hostile. Il faut arriver à gérer les situations de violence, pas être au même niveau...
– César Roux : Que les violents dans les manifestations. Une réflexion a été entamée au ministère de l'Intérieur. Ça avance?
capture