logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 17h05 sur France 2

capture
– Juliette Cohen : Non plus.
– P.-J.Chalençon: Anne-Catherine, tu es en tête-à-tête avec...
– Caroline Margeridon : Ton nouvel ami.
– A.-C_Verwaerde: Bon, Philippe... Vous en voulez combien? Je vous dis tout de suite, je ne vous les donnerai pas.
– Philippe: L'estimation est de 150.
– A.-C_Verwaerde: 0K. 100. On coupe la poire en deux. Affaire rondement menée: vous êtes content et moi aussi. Vous pouvez rentrer chez vous avec le sourire.
– Philippe: On fait comme ça.
– Caroline Margeridon : C'est bien pour vous 2.
capture
– A.-C_Verwaerde: Affaire conclue.
– Caroline Margeridon : De toute façon, il était venu pour toi. Voilà!
– Anne-Catherine paie Philippe avec son propre argent. Pas d'attente pour notre vendeur: si l'affaire est conclue, elle l'est immédiatement.
– Philippe: Merci. Je vous regarde tous les jours, c'est super. Vous êtes tous sympas.
– D_Chatelet: Les meilleures émissions sont quand même celles où Anne-Catherine est présente, n'est-ce pas?
– P_-J_Chalençon: Bien sûr!
– Juliette Cohen : Merci beaucoup.
– Caroline Margeridon : A bientôt.
– Philippe: Au revoir.
– Caroline Margeridon : Il n'avait d'yeux que pour toi, Anne-Catherine. C'était ton objet.
– Philippe: La vente s'est très bien passée. J'aurais espéré que d'autres personnes se battent un peu plus. Ma mascotte n'a pas plu à tout le monde, mais tant pis. Je suis quand même content d'avoir récolté 100 euros. Je vais pouvoir payer un petit restaurant à ma femme.
– Faisons la connaissance d'un nouveau vendeur venu des Hauts-de-France.
– Christian: Je m'appelle Christian. Je viens de Wattignies, dans le Nord, près de Lille. Je suis médecin généraliste. Je suis venu vendre un objet technique qui était d'usage quotidien pour les médecins dans les années 50. Il ne me servait plus à rien. J'ai décidé de le vendre. Je suis certain de faire une affaire conclue. De toute façon, je ne reviendrai pas avec cet appareil.
– Sophie Davant : Christian, bonjour. Venez à côté de moi. Vous êtes médecin.
– Christian: Tout à fait. Toujours en exercice.
– Sophie Davant : Vous avez trouvé un petit moment pour venir nous voir?
capture