logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 16h15 sur France 2

capture
– C'est plus fragile et de moins bonne facture. C'est moins recherché.
– Sophie Davant : Est-ce que la dorure aurait été refaite?
– D_Crenais: Vous avez l'oeil. On s'aperçoit que c'est très doré. Ça a probablement été fait à la bombe. On ne retrouve pas la feuille d'or telle qu'on devrait la retrouver sur ce type de miroir. Donc malheureusement, on est plutôt sur quelque chose de restauré.
– Sophie Davant : Vous n'y êtes pour rien?
– Marlène: Si.
– Sophie Davant : Ah... Voilà!
– Marlène: Quand nous l'avons acheté, il était noirci. Mon mari l'a un peu nettoyé. Mais ily a 40 ans, je ne savais pas que j'allais venir.
capture
– Sophie Davant : Ça se voit un peu. Ça va lui enlever de la valeur?
– D_Crenais: Oui. Si on veut le remettre dans un état originel, il faut enlever cette couche. Il y a tout un travail pour tout nettoyer, et ensuite, remettre des feuilles d'or.
– Sophie Davant : Vous espériez combien?
– Marlène: Entre 400 et 500.
– Sophie Davant : Vous êtes peut-être un peu gourmande. On aurait pu dire ça si la dorure avait été d'époque?
– D_Crenais: On aurait pu. Peut-être pas jusqu'à 500, mais on aurait pu faire 300 ou 400. Là, on va être plus bas. Il y a du travail à faire pour retrouver un miroir avec dejolies couleurs.
– Sophie Davant : Cest-à-dire?
– D_Crenais: 200 euros.
– Sophie Davant : Quel était votre projet?
– Marlène: Faire plaisir à mon entourage.
– Sophie Davant : Je vous souhaite d'obtenir le plus possible. Merci d'être venue.
– Marlène: Diem a été très loin dans son expertise. J'ai appris beaucoup de choses sur cet objet, maisje suis déçue par le montant de l'expertise. Je ne m'attendais pas à cette somme. On verra en salle des vente.
– Nos acheteurs vont-ils rester de glace devant le miroir de Marlène? Avant, il est temps de faire les présentations avec Thierry. Son objet mêle art et histoire.
– Thierry: Je viens proposer un cadre avec des crayons signés Raffet, qui représentent des hussards de la garde napoléonienne. Ça peut intéresser Pierre-Jean, vu que c'est un grand collectionneur de Napoléon Ier. Je regarde occasionnellement l'émission. Pour moi, c'est un défi d'être ici, vu que je suis assez timide.
capture