logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 16h15 sur France 2

capture
– Il n'est pas très opalescent, il n'y a pas beaucoup de reflets irisés, bizarrement.
– Juliette Cohen : Par contre, tu ne le prends pas comme ça.
– A.-C_Verwaerde: Nicole, il fallait éviter le punch dedans!
– Nicole: Je l'ai retrouvé dans le grenier chez ma belle-mère. C'est peut-être elle qui l'avait abîmé.
– A.-C_Verwaerde: Dommage. Je vais commencer à 50 euros.
– M_du Sordet: Il n'est pas cassé, à part ça?
– Juliette Cohen : Soit tu mets ad vitam aeternam des fleurs dedans pour ne pas voir le col, soit...
– M_du Sordet: 60, alors.
– A.-C_Verwaerde: 100.
– Paul Azzopardi : 110. C'est dommage.
– A.-C_Verwaerde: Tu peux me le repasser, s'il te plaît?
– P_-J_Chalençon: Je le ferais meuler, ça ne se verra pas.
– A.-C_Verwaerde: 120, Nicole.
capture
– Nicole: Un peu plus, quand même.
– Paul Azzopardi :130_
– P_-J_Chalençon: Regardez comme il est sympa.
– Nicole: Ce n'est pas le prix de l'expertise.
– P_-J_Chalençon: A l'expertise, ils ne vous ont donné que 20 euros!
– M_du Sordet: Il est très abîmé,
– Nicole: C'est le punch.
– P_-J_Chalençon: C'est vrai qu'il est beau.
– Nicole: Oui, c'est des raies qu'ily a dessus.
– M_du Sordet: Oui, mais il est quand même cassé.
– A.-C_Verwaerde: Nicole, 180 euros, mais pas au-delà, à cause des défauts. Ça vous va?
– Nicole: Ça me va.
– A.-C_Verwaerde: Venez donc.
– Nicole: Merci.
– A.-C_Verwaerde: Avec plaisir.
– Juliette Cohen : Ily a marqué "Lalique"?
– A.-C_Verwaerde: Je l'avais vu.
– M_du Sordet: Sabino, c'est bien aussi.
– Juliette Cohen : Lalique, en opalescent comme ça, c'est 5000 ou 6000.
– Nicole:Je ne fais pas d'affaire conclue. Je reviens...
– Juliette Cohen : Et vous le gravez. Merci beaucoup, Nicole.
– Nicole: A bientôt.
– P_-J_Chalençon: Merci, madame.
– Nicole: Ça s'est très bien passé. Les acheteurs sont adorables. C'est Anne-Catherine qui a pris mon vase, ce que j'espérais.
– Dans quelques instants, 2 de nos acheteurs vont se livrer bataille pour cette cage en forme de kiosque. Mais d'abord, partons à la rencontre de Marlène, banquière à la retraite, qui est tombée amoureuse, il y a quelques années, de l'objet dont elle vient se séparer.
– Marlène: Je propose un objet qui me tient vraiment à coeur.
capture