logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 16h15 sur France 2

capture
– C'est une réplique Ma femme l'avait trouvée il y a une vingtaine d'années dans un dépôt-vente. On lui avait dit que c'était une fin d'ouvrage de tour de France des Compagnons. C'est un beau travail d'artisan.
– Sophie Davant : Ily a même de quoi évacuer l'eau. Jean-Pierre: Quand il pleut, ça fait des petits jets.
– Sophie Davant : Qu'en pensez-vous, Diem?
– D_Crenais: Vous avez probablement raison sur le fait qu'il s'agit d'un probable travail de compagnonnage. Au bout des 7 années l'apprenti doit réaliser son chef-d'oeuvre.
Il doit mettre en oeuvre et montrer à ses pairs ce qu'il est capable de faire. Là, il a fait une réplique de kiosque qui peut servir de cage qu'on peut mettre en extérieur et qui montre que tout est bien fini. Il y a les portes qui s'ouvrent et se ferment. Il y a un système de fermeture juste ici. Même si on a un animal dedans, on peut le garder. Sophie a remarqué les gouttières. L'eau peut s'échapper. Il y a un réel travail de finition. Ça mélange la ferronnerie, le travail du fer forgé, le travail du cuivre ou du laiton. "Dinanderie" vient de la ville de Dinant, en Belgique. Ce travail existe depuis le XIVe siècle. On le voit sur le côté cintrage et soudure. C'est un très joli travail.
capture
– Sophie Davant : Vous le dateriez de quand?
– D_Crenais: C'est un objet du XXe, 1re moitié. Ce n'est pas tout à fait récent, mais ce n'est pas très ancien non plus.
– Sophie Davant : C'est un bel objet de décoration. Combien vous en voulez? Jean-Pierre: Je ne sais pas. On verra bien.
– Sophie Davant : Que ferez-vous du produit de la vente?
– Jean-Pierre: Ma femme saura l'utiliser.
– Sophie Davant : Combien allez-vous dire? Comment estime-t-on un chef-d'oeuvre de Compagnon?
– D_Crenais: C'est compliqué.
– Sophie Davant : C'est un objet unique.
capture