logo Le moteur de recherche de la télé

Un amour interdit


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 15h30 sur TF1

capture
– Vous croyez ? Que dites-vous de ça ? Vous m'avez appelé, je suis venu jeter un oeil, j'ai entendu des tirs, et Peterson vous avait tué avec ça. Tu le reconnais, Owen ? Tu devrais, vu qu'il est déclaré à ton nom. Bref, il a voulu me tuer, je l'ai abattu avec mon arme de service. Crédible, non ?
– J'ai choisi le moment pour venir voir mes voisines.
– Levi!
– Plus un geste ! A votre place, je bougerais pas. Je sais m'en servir. Tournez-vous ! Ça va. C'est terminé. Il faudra une écharpe pour ton bras.
– C'est trois fois rien.
– J'emmène ma soeur pour sa déposition. A quoi tu penses ?
– Je suis minable, comme Schwartzentruber, mais ça fait un petit moment que je m'en doute.
– Pour moi, tu es un homme formidable.
– Peut-être, mais j'ai souvent enfreint nos règles. Quand l'assassin d'Abraham t'a menacée, mon coeur n'était pas plein de pitié. Je comprends mieux pourquoi Abraham voulait sauver ma mère, quitte à aller contre nos principes. Je veux pouvoir protéger ma famille si elle est menacée. Et en plus, je suis tombé amoureux d'une étrangère. J'aime profondément les gens de ma communauté, mais je ne peux plus vivre selon leurs lois.
– Tu veux quitter ton église ?
– Hum... Voilà...
– Et ta famille ?
– Je ne sais pas encore. Non, j'en sais rien.
– Tiens, ma belle.
capture
– Oh, merci. Elle toussote.
– Becky et moi avons longuement parlé, cet après-midi.
– Supen
– On a parlé de toi.
– On va te dire ce qu'on pense.
– Quand tu t'es engagée, tes parents t'ont laissé faire. Moi aussi, d'ailleurs. On savait que tu cherchais une espèce d'absolu que tu pensais ne pas pouvoir trouver ici.
– Grand-mère, écoute...
– Tu dois renvoyer ce formulaire, mais avant de te décider... sache qu'il n'est pas impossible Ce supplément d'âme que tu cherches... tu le trouveras peut-être ici.
– Bref, ce que grand-mère essaie de te dire, c'est qu'elle veut que tu restes. Et Hélico aussi. Donc, tu restes avec nous.
– On ne vote pas ? Ça se fait.
– On pourrait, mais il y a 3 voix contre une, c'est inutile.
– Bien vu. Vous avez gagné. On frapPe-
– Grace".
– Bonsoh. J'ai pensé que tu aimerais les reprendre. Merci. Là, s'il te plaît.
– Très jolie, ton écharpe.
– Je ne désespère pas de me faire un jour à tes pointes de sarcasme.
– J'ai un petit cadeau pourtoL Attention...
– C'est quoi ?
– Une carte de bibliothèque. J'aimerais bien t'emmener au royaume des livres.
– Merci beaucoup.
– Il y a pas de quoi. L'évêque et sa fille partaient de chez vous.
– Zillah a enfin reconnu qu'elle avait tout inventé. Elle est jalouse et elle a commis une erreur. Elle va être rejetée ?
– Non, c'est la fille Elle se confessera, sera pardonnée, et la vie reprendra son cours.
– Quelle hypocrisie. Et toi, t'en es où avec ta famille ?
– Ma mère quitte les Schwartzentruber. Elle va s'installer chez Rose et Henry.
– Et toi... toi aussi?
– Non, mais l'église à laquelle ils appartiendront autorise les contacts extérieurs. Nous resterons proches. C'est mieux pour tout le monde. J'ai fait un choix concernant mon engagement.
– Je t'écoute.
capture