logo Le moteur de recherche de la télé

La belle, la bête et l'entraîneur

Le Renard


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 14h55 sur France 3

capture
– Reprends-toi maintenant. Ressaisis-toi. Sonnette. Tu connais mon fils. Laisse-nous. Je ne sais pas quoi faire de ce garçon. Il a complètement foiré son droit. Maintenant, il étudie je ne sais quelle connerie. J'avais espéré qu'il marche dans mes traces, au cabinet.
– Ah, les enfants ! Au moins, ton fils n'est pas en taule. Je me souviens de toi, quand tu es arrivé à la Corpo. Plein d'ambition. Tu ne connaissais rien à rien. Aujourd'hui, associé principal du cabinet d'avocats le plus en vue de la région.
– Pas mal, pour un jeune Bavarois d'origine modeste.
– N'oublie pas qui étaient tes amis.
– Aujourd'hui, ton fils a fait une grosse erreur. Il a parlé à la police.
capture
– Nos fils sont deux idiots. Tu sais quoi? Ça m'est égal. J'ai travaillé dur pour que mon fils ait la possibilité d'être aussi bête qu'il le veut ! Peut-être qu'il l'a tuée, qu'il a fracassé le crâne d'une de ces putes qui tournent autour de la Corpo ! Simon n'ira pas en taule à cause d'une salope comme elle !
– Bonjour. Nous avons passé au crible tous ceux qui étaient à la réception. Aucun antécédent du même type. Après, j'ai repris ça etj'ai creusé un peu plus. A la fête d'été de la Corpo Amalia, une jeune femme aurait été agressée sexuellement. Il y a eu un article.
– On n'a rien là-dessus, pourquoi? Il doit y avoir un dossier.
– Y en a pas. C'est devenu très intéressant quand j'ai eu le journaliste. II n'a pas voulu parler de l'affaire et il ne voulait pas donner de nom. Je pense qu'il a subi des menaces.
– Ça ressemble aux méthodes de Franz Bergmann. Une femme a été agressée, la Corpo se serre les coudes. Aujourd'hui, on a un meurtre. La Corpo se tait à nouveau. On a affaire à un groupe soudé, un réseau efficace de vieilles connivences. Il faut les briser. En garde. Déplace-toi, tu entends ? En garde, s'il vous plaît. Allez !
– Pas ici. M. Voss, que nous vaut l'honneur ?
– C'est votre fils ?
– Oui. Il va défendre sa place dans le groupe.
– Vous voulez qu'il gagne.
– Il n'y a ni perdant ni gagnant. C'est un rite. Il doit montrer qu'il n'a pas peur des coups. S'il tremble ou recule, le combat sera interrompu.
capture