logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Félix Bollaert : Oh...
– Damien Jouillerot : J'avais 17 ans. Maintenant, je la comprends! Non, non...
– Félix Bollaert : Vous êtes super mignon.
– Damien Jouillerot : Cette critique
– Félix Bollaert : C'était un hater sur Internet, c'est-à-dire quelqu'un qui a dû dire exactement la même chose à Anthony Delon 3 jours après.
C'était une gratuité... Mais vous, vous vous l'êtes pris de plein fouet.
capture
– Damien Jouillerot : Je ne suis pas le mec le plus rassuré du monde avec mon physique. Et puis, à 17-18 ans, c'est un âge où vous voulez séduire, où vous vous cherchez... Tu te prends ça et tu te dis: "Tu asjugé mon physique et pas ma performance." C'est triste. On n'est surtout pas préparé à ça.
– Félix Bollaert : Vous avez fait quoi pour vous protéger?
– Damien Jouillerot : J'ai arrêté de me prendre la tête. J'ai arrêté de me dire que c'était important. Mon physique me fait travailler. Encore maintenant, j'en prends plein la tête, avec les réseaux sociaux. "On mange bien à la cantine!" Ça me fait travailler. Mon pire ennemi, mon physique, est devenu mon allié. Je l'utilise. C'est mon job.
– Félix Bollaert : Même si vous le savez aujourd'hui... Vous avez quel âge?
– Damien Jouillerot : 34 ans.
– Félix Bollaert : Vous êtes en paix avec ce que vous êtes, mais ça vous blesse encore? Ily a des remarques qui vous heurtent?
– Damien Jouillerot : De temps en temps, oui. Ce serait mentir que de dire non. Mais je suis passé à autre chose.
– Félix Bollaert : Comment et est-ce qu'on peut se protéger contre les réseaux sociaux... Vous me direz, on ne s'y met pas, mais en même temps, c'est une telle source d'amour, aussi.
– Damien Jouillerot : Quand ça ne va pas bien...
– Félix Bollaert : Ça nous fait un bien fou d'avoir cette vague d'amour aussi.
– Dr L_Karila: Les réseaux sociaux font dévier les circuits du cerveau. Ça amène de l'amour virtuel, qui peut être très faussé. On peut recevoir beaucoup d'amour des gens. C'est l'équivalent du selfie, avec l'écran interposé. On peut recevoir aussi beaucoup de haine des gens. C'est très difficile pour gérer.
– Félix Bollaert : Comment on fait?
capture