logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– J'ai appris mon métier. J'ai été propulsée dans la lumière très vite.
– Félix Bollaert : Le succès a été immédiat.
capture
– Doushka Esposito : A la différence de Damien, j'ai toujours été dans un milieu artistique. Pour moi, c'était presque évident. J'étais convaincue que j'allais être un jour connue. Je n'ai pas eu ce nouveau monde comme tu as pu le découvrir. Au départ, je voulais devenir chanteuse lyrique. Mon grand-père était chef d'orchestre. J'étais dans une chorale d'enfants depuis toute petite. Je ne savais pas si j'allais être comédienne, danseuse, chanteuse. J'ai eu la révélation du chant avec un prof de chant lyrique qui avait déjà donné des cours à mon père. J'allais être une chanteuse classique. A 18 ans, il y a eu cette opportunité, mais si c'était à refaire, j'aurais continué ma voie
– Félix Bollaert : C'est un regret, aujourd'hui?
– Doushka Esposito : Je n'aime pas C'est très handicapant de vivre avec ça, dans la vie: regrets, reproches, non... Rancoeur? C'est regrets, rancune et remords. Enfin, je ne sais plus. Je n'aime pas vivre avec des choses négatives...
– Félix Bollaert : Si c'était à refaire, vous feriez différemment. Comment vous avez vécu le tourbillon médiatique dans lequel vous avez été embarquée et cette notoriété monstrueuse?
capture