logo Le moteur de recherche de la télé

Un enfant kidnappé chez les Amish


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h55 sur TF1

capture
– J'ai quelque chose à te montrer.
– Qu'est-ce que c'est ? un "téléphone intelligent". Ça sert à appeler quelqu'un, mais c'est plus qu'un téléphone.
– Où est-ce que tu as eu ça ?
– Regarde ! Ça montre la météo du jour, donne l'adresse des magasins...
– Nous, ce qu'on a, c'est le vieux téléphone du village. Il ne fait pas tout ça. Alors, voilà. J'en ai un pour toi aussi. Ces trucs-là vont vraiment nous changer la vie.
– On n'a pas besoin de ça.
– Oublie ce dont on a besoin et pense à ce qui nous fait envie.
– Eh bien... Je regrette, je n'ai pas envie de ça.
capture
– Pourquoi s'en passer alors qu'on pourrait en profiter ? Et c'est qu'un aperçu, Annie. Il y a tant de choses
– "Qui nous attendent de l'autre côté" ?
– Annie, il existe un autre monde, bien plus intéressant. Un monde plein de merveilles. Tu n'as pas idée. On accomplit chaque jour la volonté de Dieu et qu'est-ce qu'on a en retour ? On ne peut même pas avoir un second enfant. Musique sombre Je veux aller vivre Je veux que toi et Caleb m'accompagniez là-bas.
– Je ne sais même pas quoi te répondre. Dis oui. Allons explorer le monde extérieur ensemble.
– Il est impur et plein de souffrances.
– Annie...
– Pas question que moi ou mon fils nous y soumettions !
– Ne me contredis pas, femme ! Je veux que Caleb voie ce qu'est la vraie vie !
– Ne confonds pas tes envies et les siennes. Tu ne penses pas à lui en disant ça mais à toi.
– C'est autant mon fils que le tien.
– Je ne te laisserai pas le corrompre avec tes folles illusions ! C'est toi qui vis dans l'illusion, Annie. Les gens de l'extérieur se moquent et nous trouvent bizarres. On est la risée de tout le monde !
– J'en ai rien à faire ! Et si tu étais un homme bien, tu n'en aurais rien à faire ! Tu n'es plus mon mari, tu es la honte de ce village ! Musique dramatique Elle s'éloigne.
– Comment as-tu pu ? Rire nerveux Musique pesante
– Je suis tellement désolé. J'étais troublé ! Je... Je sais plus trop où j'en suis, ces temps-ci. Je suis désolé, Annie. Annie ? Je ne te ferai jamais de mal !
– Mais tu me fais peur.
– Pardonne-moi. Musique oppressante
capture