logo Le moteur de recherche de la télé

Un enfant kidnappé chez les Amish


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h55 sur TF1

capture
– C'est vraiment ce qu'il a dit ? une bonne nouvelle, ça ?
– Annie, il reste ton mari malgré ce qui s'est passé.
– Oui, malgré tout.
– Annie, nous allons rester raisonnables. Tu as prononcé tes voeux sous le regard de notre Seigneur. Pas question de les rompre. Tu entends, mon enfant ? Ta mère serait complètement anéantie, et moi aussi, si la communauté devait te bannir.
– Si elle me bannit parce que je protège mon enfant des brutalités de son père, je n'ai rien à voir avec elle.
– Ils risquent de t'entendre.
– Tant mieux ! Il est temps que les hommes écoutent les femmes ici. Vous avez quelque chose à dire sur la manière dont je devrais respecter mon époux ? Vous n'êtes pas à ma place, alors je vous interdis de me juger. Ramenez-le.
– Annie, Jacob est perdu.
– Jacob est une menace. Il est dangereux ! Il est très dangereux, papa ! Si tu n'en as pas conscience après tout ce qui est arrivé, je sais pas quoi te dire de plus.
capture
– Annie, Annie... J'ai besoin que tu me soutiennes, que tu prennes ma défense, tu comprends ? C'est à toi de choisir.
– Où vas-tu ?
– A la maison, pour protéger mon enfant. Musique grave Viens, Caleb. On rentre.
– T'as retrouvé Samuel ?
– Oui, je l'ai retrouvé. Allez, viens.
– Au revoir, grand-mère ! On fait quoi, maintenant ?
– Eh bien, tu vas m'aider à préparer le repas. C'est bon d'être à la maison. Qu'est-ce qui se passe ?
– Tu crois que papa va rester vivre à l'extérieur ?
– Je ne sais pas, trésor. Qu'est-ce que tu crois, toi ?
– Je crois qu'il aime bien être là-bas, plus que d'être avec nous.
– Je crois que ton père n'est pas sûr de ce qu'il a envie de faire. J'ai compris depuis longtemps que tout ce qui peut rendre quelqu'un heureux ne s'achète pas. Comme être ici, ensemble, chez nous, au milieu de notre famille. Ce sont les vraies joies dans la vie. Je parie que tu es fatigué.
– Oui, un peu.
– Ça a été deux longues journées un peu pénibles.
– Tu veux bien dormir dans ma chambre ?
– Pourquoi ? Tu as peur, Caleb ? Mais ça fait longtemps qu'on a pas dormi ensemble.
– Si tu veux, oui.
– D'accord. Je monte me brosser les dents et tu me rejoins
– Je te rejoins.
capture