logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h40 sur France 5

capture
– Le Mouvement de libération des femmes m'a déterminée à mettre dans l'histoire quelque chose dontje ne parlais pas. Personne n'en parlait. J'ai voulu comprendre, rendre visibles ces femmes dont on ne parle pas, dans l'ombre, silencieuses. C'est la moitié de l'humanité. Elles ont fait ce que nous sommes. On n'en parle pas. C'est ça qui m'a paru aveuglant. Ça devenait une urgence de le faire.
capture
– Pierre Charlier : Vous vous penchez sur G.Sand. Ily a une femme bien moins connue: L.Baud. Qui est-elle?
– Michelle Perrot : Elle est née en 1870 et morte en 1913. Elle était ouvrière dans des usines de textile de l'Isère. Elle a tout un parcours. Elle s'est mariée avec un garde champêtre. Ce n'était pas rien. L'existence de son mari l'empêchait peut-être de s'exprimer. Après la mort de son mari, elle a lancé un syndicat. Elle a pris l'initiative de grèves dans des usines uniquement peuplées de femmes. Les conditions étaient vraiment Elle est apparue comme l'interlocutrice du maire, des patrons, de tout le monde. La grève a échoué. Elle est allée ailleurs. Elle a recommencé. En même temps, elle faisait des cuisines collectives pour nourrir les ouvrières, notamment les ouvrières italiennes.
Il y avait des ouvrières immigrées. Ça la préoccupait. La plupart du temps, les gens ne les aimaient pas beaucoup. Tout ça ne s'est pas bien terminé. Elle a été mélancolique. Elle s'est sentie abandonnée, peut-être pas par le mouvement ouvrier mais par sa famille. Elle avait sans doute gardé de son mari un revolver. Un jour, elle s'est tiré 3 balles de revolver dans la mâchoire. Elle en est restée probablement handicapée. Elle est morte quelques années plus tard. Cette femme étonnante a laissé un très court récit de ce qu'elle a fait. Ça commence par: "Je suis entrée au travail à l'âge de 12 ans." Ensuite, elle ne parle plus beaucoup d'elle-même, mais de son action. Elle parle d'un militant ouvrier qui, visiblement, l'a beaucoup éblouie. C'est un témoignage formidable.
capture