logo Le moteur de recherche de la télé

Scènes de ménages


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h20 sur M6

capture
– Ah mince...
– Ah puis, son père aussi. Ah, oui. Toute sa famille ! Ah putain ! Ily a l'hôpital qui s'écroule maintenant.
– Je vais aller lui parler
– Qu'est-ce que t'as foutu, Camille ? C'est le bordel dans ma tête !
– Bon bah, rentre bien Richard.
– Merci encore de m'avoir invité. C'est tellement rare. Ça m'a vachement touché.
– Bon bah, écoute.
– Je peux dire que j'ai des vrais potes maintenant.
– Eh ouais.
– A bientôtj'espère.
capture
– Mais oui. Adieu, mon Richie. Il est sympa, hein ? Mais bon, c'est pas facile pour lui.
– Mais arrête. Tu crois que j'ai pas compris ton petitjeu ?
– De quoi ?
– Ça fait une semaine que t'invite des cassos qui ont pas eu de frères et soeurs et limites dépressifs. Donc, j'ai bien compris que tu voulais faire un petit frère à Chloé. Etje t'ai déjà dit oui, mais pas maintenant. Donc tu peux arrêter le défilé des fils uniques.
– Mais justement, il est pas fils unique lui! Il a sept ans d'écart avec sa grande soeur. Devine quoi ? Ils ont rien à se dire. Des étrangers. Deux générations différentes, zéro communication, voilà ce que ça donne ! Il faut le savoir, c'est tout ! Si on veut faire un deuxième enfant, le temps joue contre nous ! Moi, je dis ça, je dis rien. Ça se fait à deux quoi, je sais pas...
– Coucou.
– Mais c'est mes chéries, ça. Qu'a dit la maîtresse après ce 1er mois d'école ?
– Elle dit que tout va bien.
– Comment ça, tout va bien ?
– Tout va bien, Chloé est au top.
– C'est chelou, on ditjamais que tout va bien.
– Elle, si. Regarde son carnet de suivi des apprentissages. Elle est au top partout. Mobiliser le langage. Oser entrer en communication. Respecter les consignes collectives. Etcetera, etcetera.
– Y a un truc chelou, là.
– Ou alors ta fille est douée. Je le sais, je suis prof. Bon, je l'appelle. J'appelle la maîtresse.
– Fous-lui la paix.
– Non, non.
– Chaton, chaton...
– Oui, c'est le papa de Chloé. Je suis de la maison, donc soyez honnête. Qu'est-ce qui va pas ? Non, tout ne va pas bien, non. Ben, non. C'est impossible, je suis désolé.
– Arrête. Laisse-la tranquille.
– Je m'en fous que vous mangiez, c'est pas mon problème.
capture