logo Le moteur de recherche de la télé

Passage des arts


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h05 sur France 5

capture
– Une beauté fondée sur des relations très complexes. Si le monde était plus simple, il ne serait plus aussi beau. J'espère conserver la richesse de notre planète pour que ce monde reste toujours aussi beau, aussi touchant. Sous-titrage MFP.
– Bienvenue dans "Passage des arts". Notre invité aujourd'hui est un auteur, réalisateur, critique littéraire, prix Interallié, prix Renaudot, qui a bien souvent dans ses livres manié un humour désespéré. Et sur l'antenne aussi. Il s'en prend aujourd'hui à ceux qui pratiquent à la radio, à la télévision et ailleurs, le sarcasme et le ricanement. C'est Frédéric Beigbeder. Bonjour. Merci de venir nous voir dans "Passage des arts". Vous signez l'un des livres remarqués, peut-être polémiques, de cette rentrée littéraire, on va voir. Ça commence. Placé en tout cas sous le sceau de l'émoticône la plus utilisée, l'homme qui pleure de rire. On ne va pas faire un dessin car tout le monde l'a remarqué et peut le repérer. Avant d'en parler, nous nous sommes demandé comment serait le monde si F.Beigbeder n'existait pas.
– Aujourd'hui, je fais mon discours. Profitez-en. Suivez-moi. le monde serait...
– Inabouti.
– F.Beigbeder, c'est l'écriture sous influence. F.Beigbeder est écrivain, animateur de télévision et réalisateur.
capture
– J'ai toujours peur de m'ennuyer.
– F.Beigbeder est né en 1965 à Neuilly-sur-Seine.
– C'est entre la science-fiction et une sorte de fantastique étrange.
– F.Beigbeder fait paraître son 1er roman à 25 ans, "Mémoires d'un jeune homme dérangé".
– J'ai cherché à être le plus honnête possible et le plus sincère possible.
– Suivront une quinzaine d'ouvrages, nouvelles et essais compris, avec une préférence pour la satire.
– J'utilisais des personnages flamboyants pour dire des choses sur la société actuelle.
– En 2000, F.Beigbeder fait paraître "99 Francs" qui se moquait du monde de la publicité.
– Je pense qu'on peut tout à fait faire un métier et le critiquer en même temps. C'est même plutôt sain.
– Qui sera adapté au cinéma en 2007 parjan Kounen. F.Beigbeder s'inscrit dans la lignée des écrivains cinéastes comme Marguerite Duras, Emmanuel Carrère ou David Foenkinos en adaptant 2 de ses romans au cinéma.
capture