logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 13h00 sur France 2

– La substance reste tout de même très inflammable.
– M_-S_Lacarrau: Des images impressionnantes nous arrivent Voyez cette rue entièrement recouverte de cendres. Le volcan Taal est en éruption depuis dimanche. Des villages entiers sont méconnaissables, quasiment Au moins 30 OOO personnes ont déjà fui et quitté leur maison.
– Des centaines de maisons recouvertes sous une épaisse couche de cendres. Les poussières volcaniques tombent Les toits des maisons, les arbres... Tout est enveloppé de ces particules grises qui, avec la pluie, ont formé cette boue très collante. Les habitants tentent de la retirer comme ils peuvent. Ils ont tous dû quitter leur village.
– Tout le monde a été évacué à cause des risques d'une éruption encore plus violente. On a tout laissé. A notre retour, tout était détruit.
– Ce village n'est qu'à quelques kilomètres du volcan Taal, entré en éruption dimanche, près de Manille. Un réveilaccompagné de plusieurs séismes. Depuis, le volcan crache ses cendres en permanence. Une immense colonne de fumée se dégage du cratère. Selon les autorités, ça pourrait continuer pendant des semaines. Par précaution, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été évacuées. Au pied du volcan, ceux qui reviennent découvrent des paysages méconnaissables_ Ici, tout un champ d'ananas est perdu.
– Tous les ananas sont couverts de boue. Ellea durci. On ne pourra rien récolter.
– Les cendres n'ont pas épargné les animaux. Ces chevaux pataugent dans la boue. Ils sont nettoyés puis évacués par les habitants.
– On doit sauver nos chevaux. C'est notre source de revenus.
– Les autorités philippines craignent une éruption de grande ampleur à tout moment.
– M_-S_Lacarrau: Concernant la grève contre la réforme des retraites, 42e jour de mobilisation. Le conflit prend de nouvelles formes. La CGT appelle à une opération "ports morts" jusqu'à vendredi. Au moins 7 des plus grands ports français sont bloqués, dont celui de Marseille. La situation était très tendue, ce matin.
– Une file de voitures en partance pour l'Algérie à l'arrêt devant les grilles du port de Marseille.