logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 12h55 sur France 3

capture
–  Pour le conserver, on le coupe, on enlève les feuilles abîmées et on peut le stocker tête en bas. C'est gratifiant. On est dans la situation de la fourche à la fourchette. C'est une reconnaissance du produit, de la terre et du travail.
– Avant de passer à la fourchette, Eric doit préparer le chou qu'il commence par effeuiller.
– On ôte le coeur du chou. Ca, c'est une partie un peu dure que l'on n'utilise pas. Ça fait partie des fondamentaux de la cuisine française. On est les gardiens de cette tradition. Il faut la préserver.
– Quand on prépare une soupe au chou, on pense forcément au film culte Eric a même un jour accueilli un des acteurs de cette histoire.
– Ça fait penser au film. J'ai eu la chance de rencontrerJean Carmet. J'ai le souvenir d'un personnage très attachant.
– Une fois émincé en fines lamelles, le chef met le chou à cuire avec quelques morceaux de poitrine de porc. Pour bien compoter ses légumes, il mouille à hauteur avec un fond de volaille.
capture
– C'est parti pour 30 à 40 minutes de cuisson.
– Le chef s'attaque au reste des légumes avec les pommes de terre et des panais détaillés façon paysanne, c'est-à-dire en petits triangles.
– Le chou n'est pas un produit d'une noblesse extrême. J'aime bien l'idée de la taille paysanne. C'est cohérent.
– Les pommes de terre et les panais peuvent rejoindre le reste des légumes en cocotte.
– C'est parti pour une demi-heure à feu doux.
– Les légumes sont cuits. Il ne reste plus qu'à dresser au coeur d'un chou en agrémentant de quelques rondelles de saucisse sèche et de croûtons.
– C'est ma soupe au chou, préparée avec un chou cabus et servi dans un chou frisé.
– Si vous souhaitez réaliser cette soupe au chou, il vous faut les ingrédients suivants.
– Marine Vignes : C'est de la soupe au chou améliorée.
– Laurent Romejko : On vous a réconciliés avec la soupe au chou et les pieds de cochon. Ce n'est pas rien.
– Marine Vignes : Voici le journal 1re étape, la constatation avec votre carte du jour. Merci pour tous ces envois. Aujourd'hui du bleu, retranché dans le Sud-Est.
– Laurent Romejko : Il est plus probant sur les régions de l'Est.
capture