logo Le moteur de recherche de la télé

Pâtes à tartiner : que valent les nouvelles formules plus «saines» ?

La quotidienne


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 11h45 sur France 5

capture
– Le tout est de savoir pourquoi il met ça. Si c'est pour ses vacances, pour accueillir ses enfants pendant un mois, il n'y a besoin d'aucune autorisation. Si c'est pour en faire une annexe de sa maison, si c'est laissé en permanence, en tout cas plus de 3 mois, comme ça fait plus de 20 m2, il faut un permis de construire. Il doit déposer une demande en mairie. On lui accorde ou non. La seule limite, ce n'est pas le danger ou la hauteur mais le plan d'occupation des sols. Il faut voir ce qu'il prévoit. Il faut demander. C'est l'aspect municipal. c'est grand. C'est fait pour toute une famille.
– M.Lauqué: Une yourte d'hôte... C'est peut-être ce qu'il veut faire.
– Gérard Michel : Non seulement il faut un permis de construire mais aussi une autorisation de recevoir du public.
– Thomas Isle : C'est peut-être une "yourte aux fruits"... Pardon.
capture
– Gérard Michel : Il faut voir pour la déclaration aux impôts. Quand le permis de construire est accordé, la mairie transmet aux services des impôts. Ne vous inquiétez pas. Ils vous trouveront pour la taxe foncière.
– M.Lauqué: Question pour Fabien.
– Fabien Bordu : C'est compliqué. Tu apprendras un jour!
– Thomas Isle : Merci.
– Fabien Bordu : Si les courtiers n'ont pas répondu favorablement, c'est qu'ily a peut-être un loup. Ou alors, ce sont de mauvais courtiers. Ils n'ont pas fait leur boulot. Il faut qu'elle aille tout d'abord vers la convention Aeras. Le courtier vous dirige vers cet organisme. On peut y aller par soi-même, Visiblement, c'est ce qu'il faut faire. Ily a un site Internet. Ça se trouve très facilement. Ce sont des experts médicaux qui se retournent vers les assureurs, ou plutôt des groupes de réassureurs pour négocier un taux d'assurance acceptable. Attention. Ça veut dire que dans ce cas de figure, diabète de type 2, effectivement, ily a une surprime. Elle existera encore. Elle est plafonnée à 1,40 %. 1,40, c'est gigantesque!
– Thomas Isle : Enorme.
– Fabien Bordu : L'assurance, en gros, Ça dépend de l'âge. On va plutôt être autour de 1 %.
– Thomas Isle : C'est plus que les taux immobiliers de crédit.
capture