logo Le moteur de recherche de la télé

La robe de ma vie


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 11h35 sur M6

capture
– 1000 euros, c'était vraiment le maximum.
– Ca, c'est une robe qui est au prix de... 79O euros.
– Ouais, cool ! (elle fait des youyous) (applaudissements) d'avoir trouvé la robe que je vais porter à mon mariage, etje suis contente que les filles m'aient trouvée jolie dedans. Cette séance d'essayage m'a permis de m'affirmer, d'imposer mon choix et de leur prouver qu'il fallait qu'elles croient en moi.
– La petite Hayat, qui est rentrée toute penaude, elle ressort de la boutique fière d'elle. Vraiment, on ne voit qu'elle. Elle nous a bluffés.
– Depuis les essayages, Hayat s'affirme plus avec ses proches. Elle prend moins sur elle et arrive à imposer ses choix dans l'organisation du mariage. Bravo, ma chérie ! On se retrouve très vite pour suivre d'autres aventures incroyables de futures mariées à la recherche de la robe de leur vie. BYe-bye ! SOUS-TITRAGE : RED BEE MEDIA Tout de suite, nous allons dans le Sud de la France pour rejoindre nos 3 Drôles de dames.
– Voici Véronique, la patronne des lieux. Accompagnée de Céline et Nathalie, elles se sont engagées corps et âme au service de la robe de mariée.
– J'adore ce que je fais. Je suis passionnée. C'est mon bébé, cet établissement. J'adore !J'adore !J'adore !
capture
– Et parce que la robe de mariée est une histoire de famille, Colette, la cousine de Véro, a demandé à nos Drôles de dames de garder la boutique pendant les vacances.
– BYE-BYE !
– Bonnes vacances !
– Au boulot pour nous, les filles. (Musique rythmée) Bonjour, Madame. Vous êtes la mariée ?
– Oui.
– Vous vous appelez ?
– Amandine. Et ma maman, Maria.
– Et le mariage ?
– L'année prochaine. On s'est déjà mariés civilement l'année passée. Mais on aimerait faire le beau mariage, à l'église...
– Vous avez déjà porté
– Une robe de mariée achetée sur Internet, parce que j'étais enceinte de mon fils quand on a décidé. C'était pas possible de faire des essayages. J'ai pris mes mesures comme je pouvais, avec un gros ventre, et ça a été une catastrophe.
– Une catastrophe ?
– Oui, la robe était trop grande et trop longue.
– Vous avez envie de rattraper le coup.
capture