logo Le moteur de recherche de la télé

Dans la chaleur du désert

L'Ouest américain


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 10h50 sur France 5

capture
– en passant par les canyons de roche rouge et les sommets enneigés des massifs montagneux jusqu'aux extraordinaires côtes du Pacifique. Il faut une force de caractère hors du commun, de l'audace et du courage, pour dompter cette contrée sans merci ety élire domicile. Voici l'ouest américain. Le désert est le milieu le plus inhospitalier du Far West. La terre y est aride et l'eau, rare. Pour survivre, il faut s'adapter, parfaitement comprendre son environnement et profiter au mieux de toutes les occasions. Ici, on ne s'en sort qu'à force de persévérance. Un animal en est le parfait exemple : le cheval. Introduit par les explorateurs espagnols au 16e siècle, il a ensuite été adopté par les cow-boys et les Indiens d'Amérique. Avec le temps, de nombreux chevaux domestiques se sont échappés et sont retournés à la vie sauvage. Certains ont choisi de demeurer ici, dans le désert du Grand Bassin, au Nevada. 500 000 km carrés de nature. On les a baptisés "mustangs", qui signifie : sans maître.
Hennissement. Aujourd'hui, on en compte plus de 50 000 en Amérique du Nord. Cette mère et son poulain de 4 semaines font partie d'une troupe de 10 individus. Ils se déplacent en permanence pour trouver de l'eau et de la nourriture. Au début du printemps, l'herbe fraîche se fait rare et elle n'apaise pas la soif. Les mustangs ont besoin de boire beaucoup : 70 litres d'eau parjour. Où la trouver dans ce désert en altitude ? Des sources sont cachées dans ces montagnes, mais elles sont capricieuses. Difficile de prévoir quand elles vont couler. Il faut une grande expérience pour savoir où chercher. La mère du poulain est à la tête de cette troupe. Elle l'amène sur des chemins que ses ancêtres empruntaient déjà. Elle sait qu'il ne faut pas grimper trop haut, où il n'y a que de la glace, ni aller trop bas, où l'eau s'infiltre rapidement dans le sol. C'est une leçon de vie importante à retenir pour le poulain. Mais il a du mal à suivre le reste de la troupe, qui parcourtjusqu'à 16 km parjour sur ce terrain accidenté. Sa mère est tiraillée. Les autres chevaux veulent qu'elle poursuive sa route jusqu'à un point d'eau.
capture
capture