logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui, des nouvelles de nos invités


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 10h30 sur France 2

capture
– Mon papa en a eu marre. Il m'a donné une claque. "Ça suffit!" Effectivement, ça allait beaucoup mieux après!
– Félix Bollaert : Vous vous êtes dit: "Je vais faire du droit_" C'est un métier d'éloquence, de prise de parole en public. C'était un défi? Pourquoi se lancer dans des études de droit?
– Virginie: Très bonne question.
Je ne voulais pas faire du droit, au début. Mon rêvé était d'être vétérinaire. Sauf que... Ma maman trouvait que ce n'était pas un métier pour moi, pas un métierféminin. Il y avait toute une liste... Je me suis retrouvée à chercher un métier qui, d'après elle, correspondrait mieux. Le droit, finalement, répondait à beaucoup de critères, notamment un critère personnel: défendre celui qui ne peut pas parler, celui qui n'a pas le droit de parler.
capture
– Félix Bollaert : Quelle revanche!
– Virginie: Une forme de revanche. A l'époque, c'était complètement une revanche. Quelque part, c'était aussi une chance.
– Félix Bollaert : Vos professeurs vous ont encouragée?
– Virginie: Pas du tout! J'ai eu d'excellents professeurs. Ils n'ontjamais fait de différence entre les autres et moi. Ily en avait un en 5e, un prof de maths de rêve. Ilavait bien repéré que j'étais très bavarde. Je parlais beaucoup en classe. J'imagine queje faisais un peu de bruit, mais queje ne m'en rendais pas compte. Il me lançait des craies pour me faire taire. Il ne pouvait pas dire "chut" carj'étais en train de parler le dos tourné. Au début, je me suis demandé si c'était moi. Il le faisait avec tous les élèves, mais comme j'étais la plus bavarde, ila commencé par moi. C'étaient des gens qui ne faisaient pas de différence. Ils me considéraient comme tout le monde. Au lieu de laisser parler "la pauvre", hop, la bavarde!
– Félix Bollaert : Je comprends.
– Virginie:J'ai eu une prof en terminale... A l'inverse, elle m'a découragée dans mes ambitions étudiantes puisqueje voulais faire une grande école comme mes camarades. Ce sera plus facile_"
capture