logo Le moteur de recherche de la télé

Vachement normand


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 9h45 sur France 3

– Il y a du travail encore?
– Dans les arbres, il y a des pommes pourries à enlever. Dans les arbres.
– Regarde, celle-là est pourrie. Elle est complètement pourrie. Sylvie, tu aimes bien faire ça?
– Oui.
– Pourquoi?
– J'en ai aussi chez moi.
– Tu as des pommiers chez toi?
– Tu aimes particulièrement bien venir au château?
– Faire le jardin avec Pierrick.
– C'est une bonne ambiance. Les ânes sont de quel côté?
– Ils sont sur le côté de la maison du chapelain.
– Ouvre ta main. Tu la poses à plat dans ta main. Au fond de ta main. Tu la tiens bien comme ça. A plat. Juste avant de déjeuner au château, je laisse Nicolas, Pierrick et les Papillons blancs et pars faire mes courses au village de Duclair pour comprendre la place du château dans le coeur de la population. C'est du saucisson et du camembert?
– Tout à fait.
– Je vais en prendre un, des petits fours. Vous connaissez les châtelains?
– Un petit peu. Ce sont des clients assez fidèles. Ils viennent assez régulièrement s'approvisionner chez nous. On a un peu sympathisé. Nos enfants sont à l'école en même temps.
– Vous pensez qu'on a besoin de lieux patrimoniaux comme celui-là pour garder de la vie?
– Ça fait parler de Duclair, déjà. Les gens connaissent Duclair par le château. Par autre chose aussi. Ça fait parler un peu de nous. Quand on parle de nous, c'est qu'on existe toujours.
– Aujourd'hui, on fait des manifestations qui nous apportent des gens qui viennent de l'étranger. Ils traversent les frontières pour venir au Taillis. On sait, de par le retour de certains commerçants ou même par les visiteurs qui nous disent qu'ils ont acheté ci et ça à Duclair, que les restos étaient pleins. Quand on fait un événement, tous les campings, les chambres d'hôtes sont loués car tout le monde vient au Taillis.
– Vous pouvez faire un petit bouquet champêtre?
– Je vous prépare ça.
– Vous travaillez avec les châtelains?
– Oui. On s'est d'abord connus professionnellement. On a vite... qui sont des gens super gentils, passionnants. On s'est un peu investis dans leur association en les aidant quand on peut.