logo Le moteur de recherche de la télé

Vachement normand


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 9h45 sur France 3

– Qu'est-ce qu'il y a dans cette malle?
– Il y a le nom du propriétaire: Georges Lenepveu, le frère du propriétaire du château. Je crois qu'il est décédé en 1870.
– Regardez. C'est extra.
– C'est son uniforme.
– De sortie ou un costume de théâtre. Ah, c'est trop beau pour être un costume de théâtre, il y a des doublures. C'est génial. Tu en as d'autres? D'autres vêtements? C'est super.
– Qu'est-ce que ce symbole? Ça ne te parle pas?
– Ce sont les boutons pour l'uniforme. Je ne pense pas que tu veuilles t'en séparer?
– Pas du tout. On vient de la trouver.
– C'est vrai?
– On en trouve encore.
– Où ça?
– Dans une partie des greniers qui était moins accessible que d'autres, derrière des fenêtres. On n'avait jamais déplacé les fenêtres.
– Juste devant cette malle, on a cette écharpe.
– C'est l'écharpe qui allait avec la tenue.
– Ça ne me paraît pas très vieux. Ce n'est pas très fatigué.
– Ça n'a rien d'une écharpe de maire?
– Ah si. Mais peut-être du XIXe.
– On se faisait des écharpes à la taille.
– Absolument. Qui se croisaient... Peut-être pas comme ça mais oui, il y avait tout un système autour du cou et de la taille. C'est peut-être 1910 ou 1920.
– -Avant de quitter le Taillis, Nicolas veut absolument me faire découvrir une pièce importante dans l'histoire du château. Monseigneur, vous m'emmenez dans la cave?
– C'est ça. Dans les origines du château, la partie la plus ancienne.
– C'est chouette ici. Est-ce qu'on sait précisément de quelle époque date cette pièce?
– Pas vraiment. On sait qu'avant qu'il y ait le château actuel, il y avait un manoir fortifié. Beaucoup plus réduit, d'allure défensive. La seule chose qui reste de ce manoir, c'est cette cave. Tout ce qui était hors terre a été rasé pour construire par-dessus le nouveau château à partir du XVIe siècle.
– On est vraiment plongés dans l'histoire.
– On sait que ce manoir fortifié dépendait des seigneurs du Trait et qu'ils rendaient la justice au rez-de-chaussée du château. Les prisonniers attendaient leur sentence dans la cave, dans le sous-sol, qui était donc une prison.
– Ah d'accord.
– Aujourd'hui, on la découvre comme cave à boissons mais aux origines, c'était donc une prison. Une geôle.
– Ça change la perception de la pièce. Voilà, c'est la fin de l'émission. Ça se finit devant le château du Taillis. J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça pour la fameuse vie de châtelain. Merci Nicolas de m'avoir accueilli ici. A priori, la relève est assurée. Je vous dis à la semaine prochaine, salut