logo Le moteur de recherche de la télé

Les gens des Hauts


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 9h10 sur France 3

– Quelqu'un a eu l'idée de rajouter des cloches pour prévenir par une petite mélodie que l'heure allait sonner. Et la mélodie la plus connue, c'est celle-là. Une ville se faisait construire un magnifique beffroi avec 4 cloches plus la cloche de la ville, la ville d'à côté voulait montrer qu'elle était plus riche donc le beffroi était 2 fois plus grand et au lieu de mettre 4 cloches, ils en mettaient 5, 6 ou 7. Les cloches se sont multipliées. Les fondeurs de cloches pouvaient faire des cloches de plus en plus justes, on pouvait reconnaître les notes de musique: do, ré, mi, fa, sol, la, si, do. Quelqu'un a eu l'idée de créer un instrument qui ressemble beaucoup au piano pour pouvoirjouer des mélodies connues.
– Professeur, je peux avoir une petite démo?
– Pas de problème, je te montre le 1er morceau au carillon. Ecoute bien. Air de "La bohème".
– La bohème... Je te laisse la place.
– A moi? Mais ils ne vont pas m'entendre, à Saint-Amand?
– Minimum 20 000 habitants.
– Saint-Amand, en live, rien que pour vous. Kamini, je pense que tu es meilleur rappeur que carillonneur. Je te propose de faire un freestyle ensemble. C'est parti.
– Parc naturel, Scarpe-Escaut, Saint-Amand-les-Eaux, un bain de boue, c'est bon pour les os. on y trouve de drôles d'oiseaux, c'est à Saint-Amand-les-Eaux. Saint-Amand-les-Eaux, les-Eaux. Pour "Les gens des Hauts". Celle-là est pour toi.
– J'ai quand même réussi à appuyer sur deux en même temps sans faire exprès. Merci.
– Avec plaisir. Tu es toujours le bienvenu.
– Volontiers mais enlevez quelques marches, quand même. c'est l'heure de se quitter. J'espère que comme moi, vous avez passé un agréable moment dans cette ville de boue, d'eau, de nature et de musique. Vous pouvez revoir l'émission sur le site de France 3 et suivre la suite de nos aventures sur notre page Facebook. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour d'autres rencontres riches en émotions et en découvertes. "Les gens des Hauts" et d'ailleurs, france.tv access Musique entraînante La musique s'arrête.
– Moi, je n'ai de châtelain que le nom. Je vais découvrir la vraie vie de châtelain. C'est pour cette raison que j'arrive au château du Taillis, non loin de Duclair. Je vais rencontrer Nicolas, le châtelain de cette magnifique demeure. Il arrive avec ses enfants. C'est un bâtiment inscrit aux monuments historiques. Il y a une manière particulière de travailler?
– C'est obligatoirement posé au clou.
– Moi, c'est le châtelain qui me plaisait, pas le château.
– C'est ce qu'on appelle aujourd'hui le salon de musique. Il fallait qu'on arrive exactement à ce moment-là.
– Nous avons des personnes proches autour de nous qui sont atteintes de différents handicaps. C'est agréable de leur faire passer un bon moment au château