logo Le moteur de recherche de la télé

Les gens des Hauts


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 9h10 sur France 3

– Désolé, maman. 20mn plus tard...
– Il faut faire l'intérieur de votre slip de bain, je vous donne le jet.
– Bonjour Kamini. Bienvenue aux thermes de Saint-Amand.
– Je kiffe, j'ai fait la boue, douche pénétrante, la piscine, c'est formidable. Vous êtes des Vosges, au départ?
– Oui, je suis vosgienne et il y a une dizaine d'années, je me suis proposée pour prendre la direction des thermes
– Qui vient chez vous?
– La particularité, c'est qu'ici, ce sont des thermes de proximité. Beaucoup de curistes du Nord, du Pas-de-Calais, 90% de curistes qui repartent à leur domicile.
– Combien y a-t-il d'établissements comme celui-ci en France?
– Et celui-ci est plus proche de Paris?
– C'est la seule station au nord de Paris.
– On est un peu l'élite du Nord. On peut le dire.
– Oui, je vous rejoins.
– Quels sont les soins proposés?
– Le soin phare, ce sont les illutations, l'enveloppement avec la boue. C'est très efficace. C'est antalgique, anti-inflammatoire.
– Quand on quitte les Vosges et qu'on arrive à Saint-Amand, est-ce qu'on s'y sent bien?
– Oui, très bien. Les Ch'tis sont extraordinaires.
– Ce n'est donc pas une légende.
– Le peuple a parlé. Saint-Amand-les-Eaux, c'est de l'eau pour la santé mais aussi de l'eau pour naviguer. La Scarpe traverse la cité thermale pour rejoindre l'Escaut et c'est dans le petit port fluvial que je vais rencontrer un couple d'Irlandais qui a décidé de s'y installer pour quelques années. Nous ne sommes peut-être pas dans le port d'Amsterdam mais ce que je peux vous dire, c'est que ce port fluvial est international.
– Bonjour Kamini et bienvenue à bord.
– Bienvenue.
– Roz et Graham. C'est la 1re fois que je côtoie de si proche des Irlandais. Je peux vous toucher, vous êtes vrais.
– Il n'y a pas beaucoup d'Irlandais
– Nous sommes ici pour le soleil.
– Bonne chance à vous, alors.
– Entrez.
– On peut dire qu'on est chez vous.
– Bienvenue, c'est notre résidence flottante.
– Des Irlandais ici, à Saint-Amand, ce n'est pas fréquent. Pourquoi ce choix?
– Nous sommes en France depuis 2006. Nous avons déjà passé quelques années dans le Sud puis après quelques années près de Strasbourg, nous explorons cette région, le nord de la France, les Pays-Bas et la Belgique.