logo Le moteur de recherche de la télé

Les témoins d'outre-mer


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 8h40 sur France 3

– Il y a aussi un parcours pédestre qui permet de visiter cette vasière tout en la respectant. Je vous invite à venir la découvrir. Bonne journée.
– Nella Bipat : On vous embrasse. On n'a pas l'habitude de voir ce côté authentique, sauvage de Mayotte.
– S.Régis: J'aime bien.
– Nella Bipat : C'est très sympa. Vous aussi, peut-être que vous avez un coin secret à nous faire découvrir à côté de ces territoires d'outre-mer. On attend votre selfie. Puisqu'on est dans l'océan Indien, on y reste. On va découvrir ce galabé. Louise nous offre la possibilité de le déguster. C'est grâce à votre ami, Alexis, qui l'a remis au goût du jour. Ce Réunionnais, quand je dis qu'il a relancé la fabrication, ça commence dans le champ.
– Louise Denisot : Oui, dès potron-minet de la coupe de la canne jusqu'à toutes les transformations, des lingots, du sirop ou de la pâte à tartiner de canne à sucre. C'est étonnant.
– Nella Bipat : On regarde.
– Au nord de La Réunion, la famille Rivière cultive la canne à sucre depuis près d'un siècle. Depuis 5 ans, Alexis en tire un produit d'exception, le galabé. Un sucre 100 % naturel non raffiné utilisé par des chefs étoilés, comme A.-S.Pic et A.Ducasse. La fabrication du galabé est très calibrée.
– On est sur la 1re étape de la transformation. Les cannes coupées vont être pressées dans le moulin. C'est une antiquité qui fonctionne bien. C'est un moulin traditionnel, avec 3 cylindres. Ça nous permet de récupérer le jus de canne.
– Ce sucre rare s'obtient par l'évaporation du jus de canne. Il se consomme en bonbon, en pâte à tartiner ou en sirop.
– Ce qu'on ressent, quand on commence à le manger et ce qu'on ressent quelques minutes après, ce sont des parfums très différents. C'est une espèce de voyage gustatif. On ressent beaucoup de goûts différents.
– Alexis souhaite valoriser le patrimoine historique du domaine. Il a décidé d'installer sa nouvelle usine dans ces bâtiments pour rendre hommage à la mémoire des travailleurs engagés venus d'Inde, de Chine ou de Madagascar.
– C'est une population de travailleurs qui se sont installés à La Réunion après l'abolition de l'esclavage sur les domaines canniers.