logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 7h10 sur France 2

–  L_Bignolas: C'est exceptionnel. Au-delà de la performance artistique, il y a aussi le message écologique.
– Alban Mikoczy : Absolument. Si le concert ne laisse pas les spectateurs de glace, il y a toujours un message qui va aveg c'est de dire: "Voilà le dernier glacier d'Italie qui se situe sous les 3000 m d'altitude_" Aujourd'hui, les stations de moyenne montagne, situées ont de moins en moins de neige et de nuits de glace. Ce concert est aussi une manière d'attirer l'intérêt des médias et de la population sur les efforts qu'il faut faire dans les Alpes pour protéger ce paysage unique.
– Laurent Bignolas : Merci beaucoup. Revue de presse à suivre.
– Laurent Bignolas : Bonjour. Votre regard sur la presse parue ce matin.
– Patrice Romedenne : On commence par le mur des unes. C'est une journée où il fait bon picorer. On traite de tout un tas de sujets. Je vais vous proposer un coup de com, un coup de blues, un coup de boule et un coup de chaud. On commence par le coup de com_ Ça se passe avec la une du Parisien. S_Royal fait la une du journal. E_Macron veut la virer de son job d'ambassadrice des pôles. Elle dit: "Venez me chercher." Elle voulait être ministre. E_Macron n'en a pas voulu. Elle a commencé à le critiquer et il a pensé qu'il pouvait la museler en lui proposant ce job. Apparemment, ça ne lui suffisait Elle a donc continué à critiquer. Aujourd'hui, il la vire. Enfin, il va essayer. On ne va pas non plus y passer la matinée.
– Laurent Bignolas : Pourquoi vous faites disparaître le petit dessin qu'ilyavait ici?
– Patrice Romedenne : Attention. Quand ily a du soleil, ça fond. C'était le coup de com_ On continue avec le coup de blues. La Croix se désole que le couple marié vivant avec ses enfants devienne un modèle minoritaire. Le problème, c'est qu'on ne fait plus assez d'enfants. 753 OOO bébés sont nés en France l'an dernier. Ce n'est pas assez. Ça nous donne un édito un peu tristoune du Figaro. Il nous explique que la natalité est la grande absente du débat, du discours public. Tout nous ramène à la question de la natalité. Si vous ne faites pas d'enfants, vous avez moins d'actifs, donc moins de cotisations et donc des problèmes avec les retraites.