logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 7h10 sur France 2

– Nous avons un jeune gardien qui est aussi dans une situation critique. Ils ont vécu un week-end difficile. Ils ont été agressés sur des manifestations. Ça tombe mal.
– César Roux : Ils ont le sentiment
– Christophe Rouget : Le président avait été critiqué pour des petites phrases. Des collègues me disent que ça fait des mois qu'on leur dit qu'il faut aller protéger la République et qu'ils ont l'impression
– César Roux : Je voudrais vous montrer les images qu'on a tous vues. Un croche-pattes... Quand vous voyez ces images, vous vous dites quoi? Comment on en arrive là?
– Christophe Rouget : Ces images font mal à tous les policiers et notamment aux policiers qui rentrent dans cette profession pour venir en aide à leurs concitoyens, arrêter des cambrioleurs, protéger des femmes agressées... Elles font mal à tout le monde. Ces policiers sont des hommes et des femmes. Parfois, ils ont des faiblesses et craquent car ils ont travaillé 15 heures d'affilée_ ils ont reçu des pavés...
– César Roux : Ce n'est pas de leur faute?
– Christophe Rouget :Je ne dis pas ça. Il y a toujours des gens qui commettent des fautes.
– César Roux : Il faut sanctionner?
– Christophe Rouget : Ils sont les 1ers à être sanctionnés. Tout le monde Tous les policiers le savent.
– César Roux : Certains estiment qu'ily a 2 poids 2 mesures et que les enquêtes de l'IGPN n'aboutissent pas toujours.
– Christophe Rouget : Oui. La justice peut être lente. C'est lent pour tout le monde. Ce n'est pas la faute de la police. Au final, les policiers sont condamnés et sanctionnés.
– César Roux : C'est l'erreur d'un seul ou est-ce l'expression d'une forme de ras-le-bol, ce que vous expliquiez à l'instant, qui ne justifierait rien?
– Christophe Rouget : C'est une erreur individuelle.
– César Roux : Que faut-il changer? Le président souhaite des propositions claires du ministre de l'Intérieur_
– Christophe Rouget : Nous avons fait des propositions pour améliorer... Nous disons au président de tenir ses engagements et de faire son académie de police. Il faut améliorer la formation. Il faut une formation continue. Les policiers n'ont pas assez de séances de tir ou d'intervention.