logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 07h00


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 7h00 sur France 2

– On retrouve A_Lutran sur place. Le site est bloqué depuis hier matin.
– A_Lutran: Oui. Le blocage se poursuit encore aujourd'hui. Je suis juste devant les grilles d'entrée du site. A l'intérieur, il y a une centaine d'employés. Certains ont même dormi sur place. Il n'y a pas que les employés de l'usine. Des cheminots grévistes les ont rejoints. L'usine n'est pas totalement fermée. Elle fonctionne simplement au ralenti. C'est le site de traitement des déchets le plus important d'Ile-de-France_ On collecte et brûle les déchets de 1,5 million de personnes, soit 12 arrondissements de la capitale et une dizaine de communes limitrophes. Une assemblée générale doit se tenir vendredi pour décider des suites du blocage. S'il se poursuit, on ne sait pas si les ordures ménagères seront collectées. Par mesure de sécurité, il faudra attendre plusieurs jours, voire une semaine, pour mettre le site totalement à l'arrêt.
– Julien Benedetto : Merci. Les dockers se joignent au mouvement. Ils défendent le régime spécial qui leur permet de partir à la retraite à 59 ans. La plupart des grands ports maritimes français sont bloqués depuis hier.
– Des dizaines de navires en attente au large, des paquebots qui restent à quai... Le port de Saint-Nazaire est bloqué pour 72 heures. Depuis hier, les agents portuaires grévistes se relaient pour l'opération Port mort. Tous les accès sont fermés.
– Aucun navire n'est déchargé. Aucune entreprise extérieure n'entre sur le site. Aucune citerne de gaz naturel liquéfié n'est chargée.
– Si une pénurie sur le réseau de transport de gaz est exclue pour le moment, toutes les entreprises du 4e port français tournent au ralenti. Certains sites industriels pourraient même privilégier des modes de transport autres que maritime. L'opération Port mort touche les 7 grands ports français comme Le Havre ou encore Marseille.
– Julien Benedetto : Conséquence de cette grève des dockers, la compagnie maritime Corsica Linea annule toutes ses traversées jusqu'à vendredi. Par ailleurs, 3 de ses navires sont bloqués à Marseille par des marins de la Méridionale, compagnie concurrente.