logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 2h50 sur M6

– Wesh Dans deux ans, j'm'avance Peut-être un peu mais peut-être pas Un connard prétentieux Plutôt qu'un pré rent-pa j'préfère m'tromper Dans ma stratégie Que de finir dans vos statistiques Mon futur, une tragédie Si j'remplis pas de stade ici Paname, capitale asservie Par le beat du rap Et les gars qui s'en sont servi Y a les gars du bat' Qui nous racontent la sère-mi Les gars des baraques Et les gars qui font du ness-bi' Malgré ça, on est tous pareils On a tous arrêté l'école Espérant qu'ça paye On n'a pas les mêmes ventes Ni le même succès Mais la même boule au ventre Avant d'aller sur scène mais Jamais de ma vie je m'suis méfié Pourtant, jamais J'referai un vrai métier J'adore me prendre pour un prophète Quand j'reçois des propales J'adore Quand j'rappelle à ma grand-mère Que de ma vie, j'fais du pe-ra Pour elle, Tant qu'j'suis pas chez Drucker Ça finira clodo et ça l'restera Ça finira salement blindés Seulement, j'sais pas quand Ça commence à boire des coups Dis-moi c'qu'on attend Que ça plaise ou pas On le fera pendant vingt ans Mais rassure-toi, mon coeur on aura C'qu'il faut quand il faudra Ca, jïespère de tout coeur sinon Tu t'es mis dans d'beaux draps Pourtant Jamais j'referai un vrai métier J'prends l'mauvais côté d'Ia vie Etj'Iui casse les côtes T'inquiète, on ira vivre Un jour sur la côte ouest Tu crois qu'on n'aura pas De billets sur le compte Mais dans 2 ans, j'fais des milli' Qu'est-ce que tu racontes ? Wesh (Guitare, claviers) (La musique diminue.) Rap français
– J'ai grimpé, j'ai grimpé, J'ai grimpé sans lâcher Mes principes et mes valeurs Jamais j'oublierai d'où je viens Je sais ce que c'est D'être un homme de couleur De taffer deux fois plus Pour pouvoir être à la hauteur Si je chante la cosmopolitanie C'est parce que j'en ai vu De toutes les couleurs On m'a dit, on m'a dit: "Petit, Réveille-toi "T'es un peu trop rêveur "Petit, tu as un trop gros appétit La réalité est fade et sans saveur "Oublie tes rêves d'ados "Comme tout le monde Suis le troupeau" Mais le têtu que j'étais Avait de la détermination Plein le sac-à-dos Aucune de leurs dissuasions M'a mis le genou à terre Aucun médecin au monde Ne pouvait soigner ma fièvre Tout est possible Quand t'assumes qui tu es Aujourd'hui, regarde-moi Contempler mes sacrifices Au sommet de mon Everest
– I spend my life climbing Hiding and fighting for what I want
– (For what I want)
– And I don't want my mind say Just my pain My hunger and my cries I know, I know I gotta fight, fight
– Fight, fight for who I am And I wiIl
– (Yeah, yeah) J'ai chanté l'amour et la paix Pendant des années Je suis ce mélancolique Qui se soigne Quand ses m-a-u-x Se mettent à rimer Un rappeur positif pour donner De l'espoir A cette jeunesse désabusée A l'heure où on nous braque Avec un AK 49.