logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 2h50 sur M6

– (Musique electro étouffée)
– CA IRA, CA IRA (Crescendo) CA IRA, TU VERRAS DANS LES MOMENTS DIFFICILES MAIS REGARDE AUTOUR DE TOI C'EST LES MELANGES UN PEU ETRANGES Y AVAIT AVANT ET Y A LE PRESENT C'EST DIFFERENT MAIS AIME-LE AUTANT
– Aime quand la magie T'éblouit au cinéma Etre surpris d'une alchimie
– CAR T'AVAIS JAMAIS VU CA
– Quand cette fille un peu jolie Vient pour te prendre dans ses bras Et te dit :
– SI TU ME SUIS MOI AUSSI ET POUR LONGTEMPS JE CROIS AIME QUAND LE TONNERRE RETENTIT PENDANT TON BAIN QUE LA LUMIERE D'UN SEUL ECLAIR ILLUMINE TOUS TES COPAINS SI UNE COLERE AU GOUT AMER SE REFUGIE DANS TES POINGS SOIS MALIN ESSAIE DE FAIRE DES HALTERES OU DE FUMER DES JOINTS ET MEME SI RIEN N'EST PAREIL L'AMOUR EST INTEMPOREL (Electro rythmée) SI TU TE LAISSES UN PEU ALLER OUAIS, ALLEZ LAISSE-TOI TOMBER LES YEUX FERMES LIBERE (Electro douce) ON T'A SOUVENT REPETE D'ABANDONNER QUE C'ETAIT MIEUX AU PASSE ON T'A DIT CA, ON S'EST TROMPE
– Ça ira, ça ira (Note à la guitare électrique, sample de voix)
– Si tu es né dans une cité HLM
– JE TE DEDICACE CE POEME EN ESPERANT QU'AU FOND DE TES YEUX TERNES TU PUISSES Y VOIR UN PETIT BRIN D'HERBE
– Eh les man Faut faire la part des choses Il est grand temps De faire une pause De troquer cette vie morose
– CONTRE LE PARFUM D'UNE ROSE
– C'EST L'HYMNE DE NOS CAMPAGNES DE NOS RIVIERES, DE NOS MONTAGNES
– DE LA VIE MAN, DU MONDE ANIMAL CRIE-LE BIEN FORT USE TES CORDES VOCALES !
– Pas de boulot, pas de diplôme Partout la même odeur de zone
– PLUS RIEN N'AGITE TES NEURONES PAS MEME LE SHIT QUE TU METS DANS TES CONES
– Va voir ailleurs Rien ne te retient Va vite faire quelque chose De tes mains
– Ne te retourne pas Ici tu n'as rien
– ET SOIS LE PREMIER A CHANTER CE REFRAIN DE LA VIE MAN DU MONDE ANIMAL
– Assieds-toi près d'une rivière
– ECOUTE LE COULIS DE L'EAU SUR LA TERRE
– Dis-toi qu'au bout
– Ily a la mer
– ET QUE CA, CA N'A RIEN D'EPHEMERE
– Tu comprendras Alors que tu n'es rien
– Comme celui qui vient Que le liquide Qui coule dans tes mains
– TE SERVIRA A VIVRE JUSQU'A DEMAIN MATIN !
– Assieds-toi près d'un vieux chêne Et compare-le à la race humaine L'oxygène et l'ombre qu'il t'amène Mérite-t-il les coups de hache Qui le saignent?