logo Le moteur de recherche de la télé

Avec Franck Gastambide chez les Van Gujjar

Rendez-vous en terre inconnue


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 1h40 sur France 5

– Je réponds oui etje me pose la question plus tard.
– Frédéric Lopez : C'est quoi, les questions?
– Franck Gastambide : Est-ce que les gens vont bien m'aimer... En arrivantje vais peut-être sentir dans leurs yeux qu'ils seront déçus, qu'ils voudraient un mec plus costaud. Et puis toi, est-ce que je vais te décevoir. Si je ne suis pas aussi spectaculaire qu'Adriana Karembeu...
– Frédéric Lopez : Merci pour la confiance.
– Franck Gastambide : Merci, Fred.
– Frédéric Lopez : Est-ce que vous êtes pour me donner votre téléphone ?
– Franck Gastambide : C'est tout de suite,
– Frédéric Lopez : C'est difficile?
– Franck Gastambide : C'est la 1re fois.
– Frédéric Lopez : Donner son portable, c'est une perte de repères. Vous aimez contrôler la situation. Là, vous êtes en train de lâcher prise. Vous ne savez pas où vous partez ni qui vous allez rencontrer. Je suis votre seul point de repère. Je vous propose une expérience un peu extrême. Je ne pars pas en terre inconnue.
– Franck Gastambide : Tu ne vas pas me faire ça, non. Non, ce n'est pas vrai, après tout ce qu'on s'est raconté.
– Frédéric Lopez : Dites-moi ce que vous ressentez.
– Franck Gastambide : Franchement? Une boule dans le ventre. Moi, je pars avec toi. Je ne connais personne, là-bas. Ce n'est pas vrai.
– Frédéric Lopez : Il n'y a rien de personnel, évidemment. En fait, "Rendez-vous en terre inconnue" fait partie de ma vie depuis 15 ans. Ce sont des émotions très puissantes etje les ai vécues 26 fois. C'est beaucoup pour un seul homme. Il fallait un jour que je prenne mes distances. Mais j'avais un dilemme de dingue. Je ne pouvais pas arrêter ce programme qui nous dit: "N'ayez pas peur des autres." Et pour que ce soit possible, il fallait que je passe la main. Doncj'ai cherché quelqu'un de sincère et légitime. J'ai trouvé quelqu'un d'extraordinaire qui a l'expérience du voyage et qui va être mon successeur. Vous allez le rencontrer dans l'avion au moment où vous enlèverez le bandeau.
– Franck Gastambide : J'ai un sentiment Partagefl De trahison, parce que tu es mon interlocuteur. Tu es donc la personne qui me rassure.
– Frédéric Lopez : Je sais que c'est incongru. Je vais mettre le bandeau. C'est quelqu'un d'autre qui va l'enlever. Mais vous allez apprendre à vous connaître. Vous allez vous adorer. Il a de la chance de partir avec vous etje regrette de ne pas partir avec vous. Il fallait bien qu'un jour, ce moment arrive. Je sais que vous serez super content et que vous allez vous attacher à cette personne.
– Franck Gastambide : J'en suis sûr.
– Frédéric Lopez : Quelqu'un de sincère, qui ne triche pas et qui est légitime, j'ai mis un an à le trouver. Je suis sûr que vous allez vous adorer.
– Franck Gastambide : Bravo!
– Frédéric Lopez : Expérience de lâcher-prise de dingue.
– Franck Gastambide : Expérience de saut dans le vide total.
– Frédéric Lopez : Je sais que vous me remercierez plus tard.
– Franck Gastambide : Pas tout de suite, C'est comme si on te disait: "Viens, on te met dans une cage avec des requins." On le pouss