logo Le moteur de recherche de la télé

David Giraudeau, directeur général de la Mie Câline

Patron incognito


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 1h00 sur M6

– Allez, faut mettre la deuxième !
– Je suis déjà à fond. '***. bonjour !
– Voyant son stagiaire d'un jour en panique, Sandra prend le relais pour ne pas faire attendre les clients.
– Pépites de chocolat ou trois chocolats ? Je vous fais chauffer le panini ? D'accord, à tout de suite ! Il est où ?
– C'est hyper chaud. Franchement... C'est super speed. Y a des milliards de choses à retenir en même temps.
– La cuisson ou pas, la fourchette, la formule... C'est compliqué.
– Je souffre. J'étais pas comme ça, au début, rassurez-moi !
– Allez, à plus.
– Il faut que tu viennes avec moi, quand on prépare.
– Oui, pardon.
– Faut aller plus vite. Je l'ai trouvé très mou, Jérôme. Peut-être qu'il est un peu vieux... Après, c'estjuste de la volonté qu'il faut. Tiens, tu en as une autre. Avec ceci ? A tout de suite ! Une baguette. Quand tu prends la commande, tu viens direct ici, tu restes pas là-bas. J'attends pas comme un couillon, c'est ça ?
– Et tu dois dire "à tout de suite".
– Quand la commande est finie ?
– N'oublie pas de le dire.
– Merci beaucoup, bonne journée !
– Au revoir !
– Tu me redonnes...
– La fenêtre.
– Et si tu le laissais avec le casque ?
– J'étais complètement débordé, donc elle a récupéré le casque. c'est dans ce sens-là. Elle avait aussi un comportement... presque militaire.
– Allez, allez, faut aller plus vite !
– Elle m'appelait Jéjé. Elle le disait fort, donc tous les gens, les vendeuses, les clients, tous avaient le droit au "vas-y, Jéjé" aussi. (elle rit)
– Oui, oui.
– Allez, Jéjé, plus vite !
– Sandra ignore que celui qu'elle nomme familièrement Jéjé n'est autre que son patron.
– Ça te fait rire ?
– Déjà, tu dis bonjour. Bonjour ! Ça la faisait rigoler. Elle prenait un malin plaisir à me triturer un peu dans tous les sens. C'était de la rigolade. Là, je fais quoi? C'est ce que tu m'as dit?
– Tu tapes "2 Extra".
– " Extra".
– Break'mie !
– "Bah oui"... C'est pas évident.
– Pâtisserie.
– Au bout de quelque temps, ça a commencé à m'énerver profondément. Et voilà les formules. Merci beaucoup !
– Et la boîte.
– Et les desserts, pardon.
– Merci, au revoir !