logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous la suite


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 0h50 sur France 5

– Mike Ruggieri : Vous avez essayé d'avoir une vie personnelle à peu près normale. Pas facile. Vous vous mariez avec un homme qui travaille lui-même pour la CIA. C'est le seul moyen pour vous de vivre en couple.
– Aurel Fox : A la fin, c'est difficile d'avoir une réelle relation. On ne peut qu'avoir une seule priorité à la fois. Votre vocation, c'est votre mission, votre pays. Beaucoup de personnes décident de former des couples à l'intérieur de la CIA. Au début, j'avais des rencontres avec un officier de la CIA. Pendant plusieurs années, on avait beaucoup de respect l'un pour l'autre. On n'a jamais été mariés dans une vie normale. Nous nous sommes dit que c'était mieux de travailler ensemble.
– Mike Ruggieri : Vous avez donné naissance, au cours de votre 2e mariage, à une petite fille, alors que vous étiez encore espionne. C'est à cause ou grâce à elle que vous avez décidé de quitter ce métier?
– Aurel Fox : De manière bizarre, je pense que ma fille a fait en sorte que je sois un meilleur officier. Elle est la raison pour laquelle j'ai quitté la CIA. Quand elle est née, d'un coup, je comprenais mieux les enjeux, tout ce qu'il y avait à perdre, pas seulement pour moi. C'était assez abstrait auparavant. Elle m'a vue... Les enfants comprennent tout. Ils savent si vous êtes authentique ou pas. Malgré les identités différentes que j'avais, les prétextes, en me disant que je n'avais pas peur, son visage s'illuminait quand j'étais moi-même, même maladroite. Elle me sortait de ma carapace. J'étais un meilleur agent.
– A.-E.Lemoine: Votre livre, "Undercover, avoir 20 ans à la CIA", va devenir une série télé. B.Larson va interpréter votre rôle. Vous avez eu la vie d'une héroïne de série. Vous, c'était bien la réalité à laquelle vous étiez confrontée. Merci. Restez avec nous. Dans un instant, un humoriste Il maltraite l'info sur France Inter tous les jours. 1 jeudi sur 2, il est dans la matinale la plus écoutée de France. Il est capable de faire rire un Premier ministre tendu.
– Tanguy Pastureau : Vous ne savez pas, mais nos parcours de vie sont similaires.