logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 0h00 sur France 5

– On va y revenir avec M.Switek. Ce soir, la concession historique d'une reine. Au soir d'une réunion de crise convoquée à la résidence de Sandringham, Elisabeth II s'est résolue à laisser Meghan et Harry vivre leur vie. Pourquoi est-ce un événement en Angleterre? On posera la question à V.Meylan. C'est un humoriste qui se trouve beaucoup de points communs avec E.Philippe.
– Tanguy Pastureau : Nos parcours de vie sont similaires. Vous êtes normand. Moi, breton. Nous avons grandi dans des environnements alcoolisés. Autre point commun: nous sommes tous les 2 dans la matinale de France Inter, écoutée par 6 millions de personnes. 80 millions, selon les syndicats. E.Macron envisage de faire passer la masse salariale à 2 salariés plus un stagiaire de 3e.
– A.-E.Lemoine: T.Pastureau se fout de devenir une star! C'est le titre de son nouveau spectacle... Nous accueillerons aussi une ancienne espionne de la CIA. A.Fox raconte sa vie, qui ressemble à celle d'une héroïne de série télé. Notre héros du 5/5 est en cuisine.
– Maxime Switek : Bonsoir. Je suis avec CJezequel-Pittion. Ce soir, un plat arménien?
– C.Jezequel-Pittion: Oui. Je vais farcir un chou vert. C'est un légume de saison. Je blanchis les feuilles etje farcis avec de la viande de boeuf haché, du riz, du persil, des épices, notamment du sumac. Ça donne un petit goût citronné.
– A.-E.Lemoine: Merci. Alors que des accusations visant les forces de l'ordre se multiplient, avec des scènes filmées devenues virales, le gouvernement infléchit son discours.
– Emmanuel Macron : J'attends de nos policiers et gendarmes la plus grande déontologie. J'ai demandé au ministre de l'Intérieur de me faire des propositions concrètes. Des comportements qui ne sont pas acceptables ont été vus. Je ne veux pas que ça atteigne la crédibilité et la dignité des forcés dé sécurité intérieure. Il ne faut avoir aucune complaisance.
– A.-E.Lemoine: Pour débattre de l'usage de la force policière, nous recevons D.Dufresne et D.Le Bars. Bonsoir. Merci de votre présence.
– Pierre Cohen : Aucune complaisance, selon le président. Il demande au ministre de l'Intérieur des propositions pour améliorer la déontologie.