logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 17h10 sur France 2

capture
– D'autres choses vont avec. On ne les voit jamais avec.
– Sophie Davant : C'est un objet qu'on utilise toujours aujourd'hui?
– J.Duvillard: C'est possible, dans certains cas.
– Sophie Davant : Ça s'utilise dans un univers particulier, industriel?
– Sophie Davant : D'ameublement?
– Sophie Davant : Culinaire?
– J.Duvillard: Non plus.
– Sophie Davant : Dans un domaine ésotérique?
– J.Duvillard: Oui, il y a une dimension ésotérique.
– Ghislaine: Ah bon?
– Sophie Davant : C'était utilisé par des sorciers, des chamans?
– J.Duvillard: L'utilisateur principal n'était pas du tout chaman.
capture
– Sophie Davant : Un exorciste?
– Ghislaine: C'est africain?
– Sophie Davant : C'est étranger?
– J.Duvillard: Pas européen, ni africain.
– Sophie Davant : En Océanie?
– Sophie Davant : C'est utilisé par des Indiens?
– J.Duvillard: En Océanie? Non.
– J.Duvillard: Des peuples indigènes d'Océanie, absolument. Un grand peuple avec une culture très importante.
– Sophie Davant : Voilà. Vous allez...
– J.Duvillard: Vous voulez que je révèle? C'est un casse-tête kanak, un bec d'oiseau.
– Sophie Davant : J'avais vu le bec d'oiseau. Un casse-tête? Cest-à-dire?
– J.Duvillard: C'est une arme. C'est pour ça que je répétais "le casse-tête", pour vous induire en erreur. C'est vraiment un casse-tête. C'est une arme pour briser les crânes. La pointe à bec d'oiseau servait à percer le sternum.
– Sophie Davant : Sympa!
– J.Duvillard: Il manque des choses? Oui. Elle était toujours entourée de poils d'animaux, de végétaux.
– Sophie Davant : Pour ne pas que ça glisse?
– J.Duvillard: Chaque arme comme ça est investie d'un pouvoir magique. Les chamans ou autres personnes, après plusieurs cérémonies... Lorsqu'on concevait un outil pareil... C'est une racine.
– Sophie Davant : C'est quoi?
– J.Duvillard: Ça peut être du gaïac...
– Sophie Davant : On connaît bien.
– J.Duvillard: En tout cas, On voit la lanière fibreuse. C'est un bois très dur, très résistant aux chocs. On s'en servait pour frapper.
– Sophie Davant : Tout est sculpté dans le même bois?
– J.Duvillard: C'est d'un seul tenant.
– Sophie Davant : Comment cet objet a atterri chez vous?
– Ghislaine: C'est mon beau-père qui connaissait un couvent. Les personnes de ce couvent lui ont demandé un jour de nettoyer le grenier.
capture