logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 11h55 sur France 2

capture
– Vous êtes fan de Patrick Bruel.
– Pas que, mais...
– Pas uniquement Patrick Bruel ? Vous êtes fan d'autres idoles ?
– Oui, carrément.
– De qui alors ? Jean-Jacques Goldman.
– Qui d'autre ?
– Balavoine.
– D'accord.
– Berger.
– Très chanteurs français.
– Non, ils sont pas morts. Bruel et Goldman. Elle est folle ! Ça va pas ? Sorcière ! Non, ils vont bien. On leur souhaite une bonne année.
– C'est la moindre des choses. Vous avez rencontré l'un des quatre ?
– Oui, j'ai rencontré Patrick Bruel en after-show. J'ai gagné des places de concert sur une radio. Que je ne nommerai pas.
– Ça dépend, c'est laquelle ? Elle commence par quelle lettre ? Et puis il y a un
capture
– Oui, il l'a trouvée.
– France Bleu ! C'est le service public. C'est la même famille. vous n'aviez pas le droit. France Bleu, ça va. Ou NRJ...
– Il y a de la musique sur RMC ?
– Non. Et donc, je continue... Après le concert on est...
– Oui, dans les coulisses, pour ensuite interviewer, parce que je représentais la radio...
– C'est malin, ça. Le cadeau, c'est d'y aller...
– Et de représenter cette radio.
– Et avoir une interview, mais point de vue fan et pas journaliste. C'était Laurent Petitguillaume ? Je suis sûr que c'était lui sur France Bleu.
– Oui. Il m'a rappelée.
– C'est le genre de mec qui s'accroche après. Quand je l'appelle, il me rappelle. Ah, Laurent, t'es...
– Il y a des gens comme ça.
– Il a pas de vie. Tu lui laisses un message et il te rappelle. Je suis choqué.
– C'est fait pour ça, non ?
– Ah ouais, peut-être.
– Donc, avec Patrick... j'essayais en vain de prendre une photo. En after-show, hormis le fait qu'on est là pour interviewer la star, il arrive... après avoir vu les journalistes. Les radios... Il vient voir les fans.
– Il en a plein le dos, j'imagine, après le concert...
– Il est fatigué. Après le concert, la presse...
– C'était où, tout ça ?
– A Clermont-Ferrand.
– En plus...
– Tout de suite...
– Quoi ?
– C'est super.
– Justement...
– Ily a (bip).
– J'ai pas entendu.
– Ah oui, c'est vrai.
– Il y a tellement de trucs à faire la nuit.
capture