logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 2h25 sur TF1

– il y a des passages qui sont un peu...
– Un peu .
– Sensuels ? C'est le mot que tu cherches ?
– On peut dire ça comme ça.
– Et donc, non, bah, rien. Je voulais juste en parler.
– Merci pour cette critique de haut vol.
– Non, mais laisse, ça va aller. Oui, Jules, il y a des passages sensuels. C'est un exercice littéraire très compliqué. Il faut donner suffisamment de chair à la scène sans tomber dans la vulgarité.
– Ouais, je comprends. Et madame, c'est qui, ce mystérieux "A" ? Parce que pardon, mais ça a l'air d'être un super bon coup.
– Ça t'intéresse ? Tu veux (-C'est la honte.) (-Pourquoi ?) (-C'est mon père, "A".) ("A" comme Antoine, c'est sûr.) (-C'est de la fiction. Elle raconte pas que des choses) (qui se sont passées.)
– Il y a des choses réelles, mélangées à d'autres choses qu'on m'a racontées, que j'ai vues ou carrément inventées. C'est pas parce que je dis "je" que je l'ai vécu.
– T'étais allé voir Arnaud ?
– Ouais. Je suis désolé, tout est allé si vite. J'ai pas pensé à t'en parler. t'es une des dernières personnes à l'avoir vu vivant ? J'imagine, ouais.
– Vous vous êtes dit quoi ?
– Pas grand-chose. On a parlé du trafic. Il avait rien trouvé.
– Il était comment ?
– Il avait l'air...
– Il était pas inquiet ? Il avait pas l'air d'avoir peur ?
– Non. Je crois pas.
– Et il était heureux, tu crois ?
– Evidemment qu'il était heureux. Il t'aimait, mam's. Il pouvait qu'être heureux.
– Pardon. Sanglots
– Je suis là, maman.
– J'ai plus que toi. Qu'est-ce que tu fais là ?
– Comme tu répondais pas et que j'étais pas loin, je suis passée. Désolée, je laisse mon téléphone au vestiaire. J'ai pas vu tes messages.
– Ce week-end aussi, tu bossais ? T'as un moment, là ?
– Maintenant ?
– Ouais, je reprends qu'à 17h au Spoon. On peut aller faire un tour.
– Ouais, pourquoi pas ?
– Ou pas, on n'est pas obligées.
– Si, non, c'est bon.
– T'es sûre ?
– Oui.
– OK, allez.
– Les flics ont localisé Ils savent que j'étais au port.
– Ils t'ont dit quoi ? Ils t'ont accusé de meurtre ?
– Non, mais ils vont fouiller, Je sais pas quoi faire.
– Je te l'ai dit. Il y a qu'une chose à faire, te dénoncer.