logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 2h25 sur TF1

– Pour le plus beau jour de leur vie, on peut pas se permettre de bémol. Ça doit être plus que parfait. Et ça le sera. Que se passe-t-il ?
– A quelques minutes de la cérémonie, tout est en place. Sofia doit lancer les festivités. Mais la mariée se fait attendre.
– Bien sûr, OK. D'accord. Elle est stressée ? Moi, c'est bon, mais lui est en train de se remettre au carré niveau costume. Quand la mariée sera prête, on met la musique. Elle rentrera à la moitié de la chanson. Je suis aussi stressée qu'elle. Elle rit. Elle, de son mariage, et moi, de réussir son mariage. Excusez-moi. C'est bon ? OK, super. Merci. *Musique soul
– Stand, please. Répétez après moi. Nancy. "Je te donne cette bague. Elle répète. "En signe de mes voeux." et tout ce que je possède." Je vous déclare mari et femme. Applaudissements 'On yva ?
– Pour le bouquet final, Sofia retrouve ses yeux de petite fille.
– Couper comme dans les films ? Oui. J'adore.
– C'est au-delà de ce que j'espérais.
– C'est notre rôle de dépasser vos attentes.
– Là, vous êtes allés bien au-delà.
– Je la connais. d'être à la hauteur avec elle. Et là, je pense qu'on est bien au-delà. Oui, t'es contente ?
– Je suis très heureuse.
– Cette nuit encore, le charme du palace
– Attention, ça glisse. Ça vous va ?
– Sous les yeux de Sofia, s'ouvre le 1er chapitre de ce qui a tout l'air d'un conte de fées. Sous-titrage
– J'aurais dû être là. Je suis désolé. J'ai fait au plus vite. Ça va, toi ? Ça s'est bien passé ? Le petit est mignon ?
– Oui. Ça s'est bien passé. Pour un préma, 2 kg 9.
– Pourquoi il est pas avec toi ?
– Jérôme, je dois te dire...
– Quoi ? Il a un problème ?
– Non, c'est pas ça.
– C'est pas notre enfant. Je te présente Baptiste.
– C'est pas mon enfant. Quand je l'ai vu, j'en croyais pas mes yeux. Il était métis. Pourtant c'était notre enfant. Enfin, celui de Marine. En un instant, ma vie s'est effondrée. Elle avait fait un bébé avec un autre. "Au Nom de la vérité" Je m'appelle Jérôme et voici mon histoire. J'ai repris le garage de mon père. Avec le boulot, je voyais pas grand monde. J'avais pas de petite amie.