logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h00 sur TF1

– retourner dans sa chambre. Elle se plonge dans les albums photos de son enfance.
– On faisait des défilés de Miss avec toutes les cousines, les petites filles. On se mettait un peu de rouge à lèvres, un petit chapeau, une petite fleur.
– Ce rêve de petite fille, elle l'a réalisé. Jeudi, la Ses repartira pour la métropole. Ses parents sont fiers.
– C'est une année merveilleuse pour elle. C'est aller à la rencontre des gens, découvrir des régions, et dans ces conditions-là, c'est super.
– Une aventure hors-normes pour la jeune femme de 22 ans, jusque-là étudiante en histoire de l'art.
– J.-P.Pernaut: Retour en métropole avec, d'abord, la grande colère des médecins hospitaliers. 1 200 d'entre eux, dont 600 chefs de service, démissionnent de leurs fonctions administratives. Pour eux, le plan d'urgence du gouvernement, annoncé au mois de novembre, est nettement
– Chef du service diabétologie à l'hôpital de Roubaix, le docteur Lepeut pousse aujourd'hui un cri d'alarme, car plus que jamais, les moyens manquent à l'hôpital public. Alors, il dit ne pas avoir d'autre choix que...
– De démissionner. Car les médecins hospitaliers, comme tous les personnels hospitaliers, n'ont pas beaucoup d'armes pour se manifester. Les malades arrivent aux urgences, il faut les prendre en charge. On ne peut pas dire tout d'un coup qu'on arrête de soigner les gens.
– Une démission qui ne signifie en aucun cas l'arrêt de son travail de médecin.
– Concrètement, ça veut dire ne plus participer aux différentes commissions et aux différentes réunions auxquelles les chefs de service sont conviés.
– Même décision pour cette hématologue, cheffe du pôle médecine et notre démission.
– Un acte fort et inédit. Aujourd'hui, elle dit craindre pour l'avenir de l'hôpital.
– On a l'impression que nos instances ne saisissent pas la mesure du problème. De fil en aiguille, on continue à faire vivre quelque chose qui est en train de s'écrouler en essayant de le porter le mieux possible.
– Les patients comprennent la décision. Ils la soutiennent,
– Quand on est ici, ça bouge beaucoup.