logo Le moteur de recherche de la télé

Qui a peur de Huawei ?

Le monde en face


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 22h00 sur France 5

capture
– Donc ça plaide pour une diversification. Ily a un enjeu géopolitique et commercial vis-à-vis de la Chine qu'il ne faudrait pas trop fâcher mais ily a aussi l'idée de ne pas se retrouver totalement embarqué sur la position américaine. Sachant que les Américains n'hésitent pas à mettre d'autres enjeux dans la balance.
Mike Pompeo a menacé à mots couverts les pays qui refuseraient d'exclure Huawei de leur marché 5G de tarir le robinet en matière de partage de renseignements. Donc il y a un rapport de force aussi sur ces questions-là.
capture
– C'est un domaine dans lequel la stratégie américaine touche les limites de sa puissance et de sa cohérence. Les Américains mettent une pression terrible sur un grand nombre de pays tiers pour essayer de leur faire exclure Huawei, mais ily a aussi une pression de la Chine. Et en Asie, la plupart des pays ne peuvent pas se mettre à dos la Chine. Là aussi, les Américains mesurent le fait qu'ils ne sont plus aussi dominants qu'avant.
Il y a finalement assez peu de pays qui ont vraiment suivi, qui se sont pliés aux consignes américaines. On voit aussi se déployer l'influence de la Chine même en Europe. L'ambassadeur de Chine en Allemagne a souligné les questions qui se poseraient si la Chine estimait que les automobiles allemandes constituaient une menace pour sa sécurité nationale. On voit bien le sous-entend qu'ily a_
– On voit aussi les limites de l'Europe. Il ne faut pas oublier que les Américains ont réussi à implanter les GAFA et il n'y a pas eu d'offre équivalente européenne. Les GAFA ont un monopole sur le marché européen. Les Chinois ont eu raison de ne pas faire ce choix-là. Ils ont récupéré la technologie, ils ont copié et ont fait le pendant chinois des GAFA.
Il s'agit des BATX qui se sont développés en Chine. La Chine, c'est 1,4 milliard d'utilisateurs. Donc c'est un marché gigantesque. Si on veut avoir plusieurs acteurs concurrents sur la 5G, l'Europe doit être capable d'imposer les mêmes restrictions qu'impose la Chine aux entreprises étrangères. A une entreprise qui veut s'implanter en Chine, on lui impose un transfert de technologie.
capture