logo Le moteur de recherche de la télé

Qui a peur de Huawei ?

Le monde en face


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 22h00 sur France 5

capture
– Les pays asiatiques, et la Corée et Taiwan sont particulièrement emblématiques sont tiraillés. Ils ne peuvent se mettre à dos ni la Chine ni les Etats-Unis.
capture
– Ça suit les lignes de fractures ou les dynamiques géopolitiques. Le Japon par exemple a banni Huawei de son marché 5G alors que l'Inde a annoncé qu'elle allait le lui ouvrir. Ce sont des dynamique classiques. Si on ouvr un téléphone Huawei, ses composants viennent très peu des Etats-Unis. Ils viennent beaucoup de Taiwan, de la région, des pays qu'on vient d'évoquer. C'est pourquoi certains n'ont pas intérêt à interdire Huawei. Ily a partout des recompositions.
C'est audacieux et passionnant d'avoir ciblé Huawei. Parce que c'est aujourd'hui un vrai point de convergence et une sorte de témoin d'un passage ou pas de la puissance des Etats-Unis à la Chine. L'Europe étant entre les 2. C'est vraiment l'indicateur, le thermomètre de la puissance aujourd'hui et ce n'est pas étonnant que Trump, nourri par ses services de renseignements qui, eux, ciblent clairement la question de la sécurité nationale, ait ciblé Huawei et que ça soit le thermomètre du rapport entre l'Amérique et la Chine.
– On a peut-être vu les 12 mois à venir mais pas les 12 années. Les Américains ont-ils les moyens d'empêcher la Chine de devenir la 1re puissance ?
capture