logo Le moteur de recherche de la télé

L'avocate du diable

La loi de Gloria


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 3

capture
– C'est donc pour elle que tu as fait ça ? Je croyais que tu avais agi sur ordre de Forget, pour l'informer de l'avancement du dossier et être sûr que Kévin serait condamné. En échange de belles affaires pour ton cabinet.
– Salomé a dû devenir folle en comprenant que tu fouillais dans ses affaires et pourquoi. Quand je lui demandais pourquoi elle t'avait choisi toi, ni très brillant, ni très drôle, elle répondait : "Au moins lui, il est honnête." J'imagine sa déception quand elle a réalisé que tu étais plus pourri que le plus pourri de mes clients. J'imagine la scène qu'elle a dû te faire avant de te rejoindre pour écouter tes explications, et ta panique Pour toi, c'était la radiation du barreau direct. C'est pour ça que tu as appelé Forget. Pour lui dire qu'elle avait tout découvert et qu'il fallait la faire taire.
– Tu sais ce qu'il te reste à faire. Coup de feu. Bris de verre. La ligne sonne. M. Lafont, maître Frédéric Andro vient de nous quitter. Je compte sur vous comme convenu. Mesdames et messieurs les jurés, le verdict que vous allez prononcer aujourd'hui doit être celui de la vérité. Pas la vérité de l'instruction, ni celle de la rumeur et de la haine, mais la vérité qui s'est brutalement manifestée durant ces jours d'audiences. Et cette vérité, c'est que mon client n'est pas un coupable, mais une victime ! Cet acquittement que vous allez prononcer aujourd'hui réparera une injustice. Et permettra à la mère de Samantha de faire enfin son deuil, sachant que le véritable meurtrier de sa fille, M. Lasserre, maire de Verneuil, a écopé en se suicidant d'une peine bien plus sévère que celle qu'aurait pu prononcer ce tribunal. La notion de vengeance Mais je comprends qu'elle en ait une dans le coeur d'une mère dont on a tué l'enfant. (M. le Président.)
capture
– Merci, maître. Brouhaha. Sonnerie.
– Maître.
– Salomé t'avait dit quoi lors de sa dernière visite ?
– Que je serais acquitté.
– Alors n'aie pas peur.
– A la question "Kévin Leroy est-il coupable du meurtre de Samantha Villiers ?", le jury a répondu "non" à la majorité des voix.
capture