logo Le moteur de recherche de la télé

L'avocate du diable

La loi de Gloria


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 3

– Non. Mais j'ai vu le pourboire qu'elle lui a donné.
– Après son service, dans la chambre où elle se changeait. La comtesse l'avait accompagnée. Et comme ça s'éternisait un peu et que j'étais pressé de rentrer le bahut, j'ai été la prévenir. Mme la Comtesse ! Bribes de voix.
– La première fois que je l'ai enfilée, j'avais ton âge. C'est grâce à elle que j'ai séduit mon futur mari.
– La femme sur le tableau, c'est vous quand vous étiez jeune ?
– Je sais que je suis vieille, mais je ne suis pas née au 18e siècle !
– La gaffe ! Pardon.
– Non, non... C'est plutôt un compliment. Blanche de la Tour. Lointaine aïeule de feu mon époux. Réputée dans tout le royaume pour sa beauté. Louis XV lui a offert ce château.
– Sérieux ?
– La légende familiale raconte qu'il lui a fait ce cadeau pour rendre hommage à son époux mort à la guerre. On prétend que Blanche a obtenu le château dans le lit du roi. Ce n'est sans doute pas loin de la vérité.
– Pardon, Mme la Comtesse, je vais y aller si vous n'avez plus besoin de moi.
– Je vous raccompagne. Tu pourras l'enlever toute seule ?
– Je devrais, oui. Mais je n'en ai pas trop envie.
– Un jour, tu auras la tienne. Il suffit de croire aux contes de fées. Vous m'avez préparé ma note ? Au revoir, Samantha. 2 billets de 50 euros, c'est pas tous les jours qu'elle les lâche, Mme la Comtesse.
– C'est une jolie somme. Je voudrais éclaircir un point. Vous avez dit qu'il s'agissait d'un dîner important.
– Bah oui. M. Forget, c'est pas n'importe qui.
– Il compte en effet parmi les hommes d'affaires les plus riches du pays. M. Kwan l'est encore bien davantage. Donc vous préparez un dîner pour deux VIP et confiez le service à une jeune extra que vous n'avez jamais vue ?
– C'est pas moi qui ai décidé. C'est Mme de la Tour.
– Non. Selon votre PV d'audition, il est inscrit, je cite : "J'ai engagé Samantha qui avait "toute ma confiance."
– Ah non.
– Ah si !
– Je ne me souviens pas des détails, mais j'ai dû dire qu'elle avait toute "sa" confiance. Après, moi j'ai pas relu les deux pages avant de les signer.
– Aucun témoin ne les relit quand il n'a rien à se reprocher.