logo Le moteur de recherche de la télé

L'avocate du diable

La loi de Gloria


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 3

capture
– Oui. Pardon. Il fautjuste que je trouve un endroit pour me changer.
– Je pense que nous allons trouver un endroit. Suivez-moi. M. le Maire.
– Elle était encore stressée. C'est dire combien sa rencontre avec l'accusé l'avait impressionnée. Car en temps normal, Samantha était d'un naturel très posé.
– Je vous en prie, maître.
– La victime réagissait toujours ainsi quand un garçon l'abordait ?
– Non. Je ne pense pas.
– Vous ne pensez pas ? Vous venez de dire que Samantha était d'un naturel très posé en temps normal. Vous la connaissiez bien ?
– En fait, c'est surtout sa mère que je connais bien. Et qui m'a fait l'honneur de rejoindre le comité de soutien à ma candidature aux législatives.
capture
– Pas d'autre question.
– Le témoin peut disposer. Merci, M. Lasserre.
– Oui, j'ai accompagné cette jeune fille jusque dans une chambre afin qu'elle se change. Pourquoi?
– Le témoin précédent a dit que Samantha était encore sous le choc de sa rencontre avec l'accusé. Avez-vous noté également de la nervosité ?
– Je vous avoue que mon ami Adrien Forget m'attendent dans le salon, je n'ai pas prêté une attention particulière à l'humeur de Jessica.
– Samantha. Désolée. Toutes les jeunes filles ont des prénoms en "a" de nos jours. C'est une épidémie. Je me souviens de son regard quand j'ai ouvert la porte de la chambre. Ça m'a amusée. Il n'y a pas de fantôme. C'estjuste qu'on dirait trop une chambre de princesse. Comme dans les films.
– N'y jouez pas les belles au bois dormant. Je voulais dire par là que ce n'est pas le moment de dormir. Mes invités sont pressés.
– C'était un regard d'enfant émerveillé. C'était attendrissant.
– Samantha a ensuite assuré le service durant votre dîner ?
– Oui.
– Comment s'est-il passé ?
– Parfaitement. Enfin... Autant que je puisse en juger. Je ne parle pas un traître mot d'anglais et ne comprends rien aux affaires. Il m'était difficile de suivre la conversation.
– Je parlais de la prestation de Samantha en tant que serveuse, pas du dîner.
– Oh... Elle a été parfaite. Discrète et efficace.
– Et elle a quitté le château à la fin de son service
– Environ, oui.
capture