logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, le duel des brocantes


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

capture
– Caroline Margeridon : Quel est votre meilleur prix?
– Caroline Margeridon : 10 %! Patrick, on est des brocanteurs!
– A.-C.Verwaerde: Que pensez-vous
– A.-C.Verwaerde: Il faut nous aider.
– Caroline Margeridon : On se bat contre Pierre-Jean et Julien.
– A.-C.Verwaerde: Ça nous va. On le prend. Il est bien. C'est un objet intéressant.
– Caroline Margeridon : Affaire conclue?
– A.-C.Verwaerde: On y va.
– Premier achat Elles paient à parts égales cette cardeuse.
– Caroline Margeridon : Merci. Mettez un petit point rouge.
capture
– Elles vont maintenant rejoindre Sophie et Delphine, qui les attendent au pied de la cathédrale de Lisieux pour procéder à l'expertise de leur cardeuse et savoir si elles ont fait un bon achat.
– Sophie Davant : Vous revenez de vos pérégrinations. Comment ça s'est passé?
– A.-C.Verwaerde: Très bien. Caroline en talons sur la machine à carder, ça valait son pesant de cacahuètes.
– Sophie Davant : Quel est le principe?
– D.Fremaux-Lejeune: C'est une cardeuse.
– Caroline Margeridon : On tond le mouton. On met la laine à l'intérieur et on fait comme ça: on carde.
– Sophie Davant : Et on obtient...
– Caroline Margeridon : Alors...
– D.Fremaux-Lejeune: Carder, ça sert à mettre tous les fils de laine dans le même sens. La toison est un amas de laine en boule. Cette machine permet d'étendre la fibre, de l'allonger, de la ranger dans le même ordre de façon à obtenir un ruban. Un ruban cardé. C'est une 1re étape avant de pouvoir filer la laine au rouet ou au fuseau. C'est un outil en bois de sapin. Ça donne un côté rustique.
– Sophie Davant : Vous le datez de quand?
– D.Fremaux-Lejeune: Plutôt XXe. Il n'est pas plus ancien. C'est un objet qui a servi il n'y a pas si longtemps.
– Sophie Davant : Combien l'avez-vous payé?
– A.-C.Verwaerde: Nous l'avons négocié 60 euros.
– Sophie Davant : Combien espérez-vous le vendre?
– A.-C.Verwaerde: Environ 200 euros.
– Sophie Davant : Delphine?
– D.Fremaux-Lejeune: Je donnerais 100 euros. C'est intéressant.
– Sophie Davant : Une estimation supérieure. C'est de bon augure. Bonne chance.
– A.-C.Verwaerde: On a bien acheté cette cardeuse. En salle des ventes, on compte sur le coup de coeur.
– Caroline Margeridon : Absolument.
capture