logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, le duel des brocantes


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

capture
– Sophie Davant : Bel objet.
– P.-J.Chalençon: C'est très chic. C'est tout nous!
– Sophie Davant : C'est un peu plus sobre que vous.
– P.-J.Chalençon: Légèrement.
– Sophie Davant : C'est de la période Napoléon III?
– D.Fremaux-Lejeune: Fin XIXe.
– Sophie Davant : Vous avez une idée de l'estimation de Delphine?
– Juliette Cohen : Delphine, en bonne professionnelle...
– D.Fremaux-Lejeune: Il essaie de m'acheter!
capture
– Juliette Cohen : Vous savez très bien que c'est beau. On peut être dans les 400 ou 500 euros.
– D.Fremaux-Lejeune: Mon estimation est de 200 euros pour ce coffret.
– Juliette Cohen : Je pense qu'avec 7 acheteurs en face, on peut chercher les 500 ou 600 euros.
– P.-J.Chalençon: Je suis acheteur à ce prix.
– Sophie Davant : Je vous rappelle le principe. Le tandem qui remportera ce duel sera celui qui réalisera le plus beau bénéfice et le prix de vente. On va additionner le bénéfice des 2 objets. Vous l'avez payé combien?
– P.-J.Chalençon: 200 euros.
– Sophie Davant : C'est le montant
– P.-J.Chalençon: On est assurés que ça vaut vraiment 200 euros.
– Sophie Davant : Après, on verra combien vous le vendrez. Bonne chance. On devrait se revoir dans pas très longtemps.
– P.-J.Chalençon: On est sécurisés. On devrait en tirer entre 500 et 600 euros, peut-être 700 euros.
– Juliette Cohen : Compte tenu du narratif de mon ami qui défendra cette vente.
– Grâce à cette expertise, Julien et Pierre-Jean apprennent qu'ils ont acheté cette cave à liqueur à son juste prix. Il faudra en attendre la vente pour savoir si les acheteurs voudront dépenser une somme supérieure pour se l'offrir. Si Julien et Pierre-Jean ont trouvé leur 1er objet, Anne-Catherine et Caroline sont toujours en pleine recherche.
– Caroline Margeridon : Regarde, chérie. Tu sais ce que c'est? C'est un objet pour la laine.
– Caroline Margeridon : Bonjour. Quel est votre prénom?
– Patrick. C'est pour carder la laine.
– Caroline Margeridon : D'abord, tu tonds le mouton. Tu le mets là et tu cardes comme ça.
– A.-C.Verwaerde: C'est insolite. Je n'en ai jamais vu. C'est intéressant. Ça pourrait susciter l'intérêt des acheteurs.
– Caroline Margeridon : Vous en voulez combien?
capture